Des chercheurs japonais ont mis au point un téléphone mobile en forme d’être humain recouvert d’une matière souple imitant le toucher de la peau. Objectif : sentir la présence de son interlocuteur pendant les appels !
Cela vous intéressera aussi

On ne dira peut-être bientôt plus « Allô tu m'entends ? » mais plutôt « Allô tu me sens ? ». En partenariat avec l'opérateur mobile NTTNTT DoCoMo, le très sérieux institut de recherche des télécoms japonais (ATR pour Advanced Telecommunications Research Institute International) et l'université d'Osaka où travaille le célèbre Hiroshi Ishiguro ont mis au point un téléphone androïdeandroïde insolite dont l'objectif est d'améliorer la relation établie avec son interlocuteur lors d'un appel.

L’Elfoid P1 transmettra à terme les expressions du visage et les pressions exercées sur l’appareil par chaque interlocuteur. © Université d’Osaka et ATR

L’Elfoid P1 transmettra à terme les expressions du visage et les pressions exercées sur l’appareil par chaque interlocuteur. © Université d’Osaka et ATR 

Une caméra pour reproduire à distance les expressions faciales

Long d'environ 20 centimètres, Elfoid P1, c'est son nom, est un téléphone en forme d'être humain asexué ! Recouvert d'un gelgel de polyuréthane qui imite la peau, il offre pour l'instant des fonctions de communication voix basiques. Un haut-parleur est intégré dans la tête du petit androïde et une lumièrelumière implantée dans sa poitrine joue les indicateurs d'état. Rouge en veille, elle devient bleue lorsque le téléphone est allumé.

Mais les chercheurs comptent aller plus loin. Ils travaillent à intégrer des miniactuateurs et une caméra qui permettront de reproduire à distance les mouvementsmouvements de tête de chaque interlocuteur ainsi que les pressionspressions exercées sur la statuette.

« Le téléphone mobile permettra de ressentir la présence de la personne à qui vous parlez », assure le communiqué de presse de l'ATR. Chercheurs et industriels espèrent pouvoir lancer la production des premiers modèles commerciaux à l'horizon 2016. Ils prévoient également d'ici là d'intégrer des fonctions de reconnaissance vocalereconnaissance vocale. Allô ma main ?