HAMR-Jr est un microrobot créé par des chercheurs de l’université de Harvard, capable d’avancer à 14 fois la longueur de son corps par seconde © Harvard
Tech

Un robot puissant et rapide de la taille d’un insecte !

ActualitéClassé sous :robotique , Harvard , HAMR

Une équipe de chercheurs de l'université de Harvard a présenté cette semaine un nouveau microrobot au congrès de robotique ICRA 2020. Aussi large qu'un « penny » américain, HAMR-Jr mesure la moitié de la taille de son prédécesseur sans perdre en agilité.

Des chercheurs de l’université de Harvard viennent de mettre au point un microrobot inspiré d'un cafard. Baptisé HAMR-Jr (HAMR junior), il mesure la moitié de la taille de son prédécesseur, le Harvard Ambulatory Microrobot (HAMR). D'une longueur de 2,25 centimètres, cette petite machine pèse seulement 0,32 grammes. Elle dispose de 8 degrés de liberté actionnés indépendamment, une particularité inédite pour un appareil de cette taille.

Le microrobot a été construit selon le même procédé inspiré de l'origami que son prédécesseur. Le châssis est découpé dans une feuille en deux dimensions, puis replié pour obtenir la forme 3D. Les chercheurs ont montré que ce même procédé peut être utilisé à différentes échelles pour créer des machines de tailles différentes, tout en ne nécessitant que des ajustements mineurs.

Des chercheurs de l’université de Harvard se sont inspirés d’un cafard pour créer un des microrobots les plus petits et les plus rapides au monde © Harvard

Un procédé de fabrication utilisable à différentes échelles

« La plupart des robots à cette échelle sont plutôt simples et ne démontrent qu'une mobilité basique » a indiqué Kaushik Jayaram, l'un des auteurs de l'article. « Nous avons démontré qu'il n'est pas nécessaire de compromettre la dextérité ou le contrôle pour la taille ». Malgré ses faibles dimensions, cette machine est capable de se mouvoir en avant et en arrière, de tourner et même d'utiliser différents types de foulées. HAMR-Jr peut atteindre une vitesse de 13,9 fois sa longueur par seconde, ce qui en fait un des microrobots les plus petits et les plus rapides.

La partie la plus complexe de cette miniaturisation a été de prendre en compte les différences au niveau de certains facteurs, comme la longueur de foulée et la rigidité des articulations. Les chercheurs ont créé un modèle théorique qui prédit avec succès la vitesse de course, la force des pieds et d'autres métriques. Les résultats obtenus avec HAMR-Jr devraient permettre de créer plus facilement des robots de toutes les tailles à l'avenir.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !