Tech

Une peau élastique et conductrice pour les robots

ActualitéClassé sous :robotique , nanotechonologie , bionique

Des chercheurs de l'université de Princeton ont mis au point un nouveau matériau qui possède la double caractéristique d'être élastique (pouvant être étiré jusqu'au double de sa longueur initiale) et conducteur.

L'une des applications envisagées concerne la fabrication d'une peau pour les robots, qui dispose d'une part la souplesse nécessaire aux mouvements et permet ainsi de recouvrir les robots de larges surfaces sensibles, sur lesquelles de multiples capteurs pourraient être disposés. Le matériau se compose de nanofilms d'or de 25 nanomètres d'épaisseur, emprisonnés entre deux couches de silicone.
On notera la convergence de plusieurs domaines de recherche en principe disjoints (en l'occurrence, une recherche portant sur les nanomatériaux avec des applications en robotique), avec en tâche de fond le bio-mimétisme (reproduction sur des machines de capteurs uniformément répartis à la surface de la peau, donc de la "sensation de toucher").

En savoir plus :

Copyright Honda - Asimo
Cela vous intéressera aussi