Les propriétaires de chats et de chiens ne peuvent être que satisfaits par le Deebot U2 Pro. Le robot aspirateur a justement été doté d’accessoires prévus pour débarrasser le sol de leurs poils invasifs. © Ecovac
Tech

Notre test du Deebot U2 Pro, le robot aspirateur des animaux !

ActualitéClassé sous :robotique , robot aspirateur , chat

Futura a testé le robot aspirateur hybride Deebot U2 Pro. Un appareil hybride qui peut à la fois nettoyer le sol et le laver. Son système d’aspiration a été conçu pour répondre précisément aux besoins des propriétaires d’animaux.

Pratiques et utiles, les robots aspirateurs intelligents sont entrés dans nos demeures depuis des années maintenant. Mais ils n’ont de cesse de progresser pour rivaliser avec leurs puissants aînés à usage manuel. La marque Ecovacs est l’un des acteurs réputés de ce segment et son modèle hybride Deebot U2 Pro permet à la fois de débarrasser les saletés du plancher, mais également de laver le sol à l’eau. Rien de bien nouveau certes, par rapport aux anciens modèles, mais ce Deebot U2 Pro a une particularité qu’aucun autre aspirateur autonome ne dispose. Il s’est fait une spécialité de se débarrasser des enquiquinants poils des animaux domestiques et notamment, les plus invasifs : ceux des chats. Futura a pu tester ce robot particulier. Doté du design sobre des autres modèles de la marque, l’aspirateur délivre une impression de robustesse. Un sentiment vérifié lorsque l’appareil cherche son chemin parmi les meubles, sans jamais se détériorer. Son atout anti-poils et même anti-cheveux et autres fibres, c’est la combinaison de longues brosses sous la forme d’hélices et d’un rouleau central doté de pales en caoutchouc. C’est lui qui vient récupérer, sans les accumuler, les poils, cheveux et autres fibres. Les deux balayettes rotatives viennent chercher les poussières loin dans les recoins. Astucieux !

Les propriétaires de chats et de chiens ne peuvent être que satisfaits par le Deebot U2 Pro. Le robot aspirateur a justement été doté d’accessoires prévus pour débarrasser le sol de leurs poils invasifs. © Ecovacs

Simple et efficace

Contrairement à d’autres robots, le Deebot U2 Pro fait dans la simplicité et n’est pas bardé d’une multitude de capteurs. Il est néanmoins équipé de capteurs de proximité qui lui permettent d’éviter de tomber d’un escalier ou de se coincer dans une chaise. Il sait d’ailleurs contourner les obstacles sans pour autant oublier sa mission première qui est le nettoyage. Côté simplicité d’utilisation, on peut également compter sur son bouton placé sur le dessus. Il permet de lancer le nettoyage ou de l’arrêter, de la pointe du pied. Sur son flanc, on trouve un bouton de mise sous tension. Il doit être activé pour la recharge sur la base. Si l’on sait que l’aspirateur ne va pas être employé pendant un bon moment, il est possible de l’éteindre pour préserver la batterie. Pour la recharge, le robot revient lentement, mais sûrement sur sa base pour se recharger. Il n’y a pas de système de cartographie, mais le Deebot U2 Pro se débrouille très bien pour parcourir chaque endroit de la pièce, à condition de débarrasser le sol de ce qui peut y traîner et notamment les câbles dans lesquels les brosses rotatives peuvent s’emmêler. En revanche, en cas de changement de niveau, par exemple quand il détecte un seuil de porte, le robot sait se soulever et franchir l’obstacle.

Côté capacité, l’appareil est livré avec deux bacs. Celui qui est présent sur le robot sert à la fois à enlever la poussière et à laver à l’eau le sol. Il faut simplement ajouter de l’eau sans détergent dans le bac de 300 mL. Une lingette en tissu se fixe sous ce bac et le constructeur fournit également quelques lingettes jetables. Un petit accessoire fixé sur le bac permet de nettoyer les capteurs se trouvant sous le robot et également de couper d’éventuels cheveux ou fibres qui viendraient entraver le rouleau. Un autre bac, semble plus dédié au ramassage de poils étant donné sa capacité importante (800 mL). Il ne peut pas être utilisé pour laver à l’eau.

Le robot dispose d’un réservoir de grande capacité et d’une brosse conçue pour éviter que les cheveux ou les poils ne viennent s’emmêler et s’accumuler, et boucher l’aspiration. © Ecovacs

C’est grâce à l’application Ecovacs Home pour iOS ou Android que l’on pilote le robot. Un code QR à flasher avec le mobile vient faciliter l’installation. Après avoir créé un compte d’utilisateur, seul le jumelage peut poser des problèmes. Il faut que le Wi-Fi du réseau domestique soit réglé sur 2,4 GHz. Un détail qui nous a poussés à répéter l’opération plusieurs fois avant de faire ce qu’il fallait faire dès le début : lire la notice de mise en route du Deebot U2 Pro. Pour le reste, une fois le mobile et le robot connectés au Wi-Fi, il est possible de lancer une session de nettoyage totale, sur une zone précise ou bien faire le contour des murs. Il est également possible d’obtenir des statistiques et le robot envoie des notifications en cas de souci. S’il reste bloqué sous un meuble, il est possible de le faire « parler » pour le localiser. C’est aussi via les paramètres que l’on peut régler la puissance de l’aspirateur et le débit d’eau. Il est aussi possible de programmer le robot pour une session de nettoyage hebdomadaire automatique, le jour et l’heure voulus, par exemple.

Au final, comme nous l’avons dit, Deepbot U2 pro se veut simple, mais efficace et c’est ce qui en fait un excellent rapport qualité/prix, puisque l’appareil est commercialisé en ce moment pour les lecteurs Futura à 188,99 euros au lieu de 269,98 euros en avant-première du Black Friday sur Cdiscount.

Article réalisé en partenariat avec les équipes d'Ecovacs.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !