Voici la première cuisine entièrement automatisée pour la maison. À raison d’environ 271.000 euros, le Moley Kitchen est capable de reproduire les gestes des chefs cuisiniers pour concocter de façon totalement indépendante des plats de maîtres queux. Il nettoie même le plan de travail.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Découvrez les curieux ingrédients de la cuisine de 2050 Que mangerons-nous en 2050 ? À coup sûr de nouveaux ingrédients, qui sont déjà à l'étude aujourd'hui. Nous devrons donc nous adapter à de nouvelles textures et à d'autres saveurs. Attendez-vous à des surprises. À voir ce soir sur Planète+ à 20 h 55 dans un épisode étonnant de la série Rêver le futur.

Un « frigidaire », un Ato-Mixer, une cuisinière, une tourniquette pour faire la vinaigrette et un... Moley Kitchen ! Créé par un scientifique russe, Mark Oleynik, ce robot dédié à la cuisine coûte environ 271.000 euros, soit aussi cher qu'un petit yacht de l'aveu même de son créateur, dont la société est basée à Londres. Avec lui, plus besoin de mettre la main à la pâte, le robot s'occupe de tout. À terme, il saura faire jusqu'à 5.000 recettes de façon autonome à condition de lui placer les ingrédients à portée de pince.

Ce cuisinier infatigable, qui ne se plaint jamais, fait même le ménage après vous avoir concocté ses petits plats. Il s'agit de plats de maîtres queux d'ailleurs, puisque le robot reproduit les techniques du cuisinier britannique Tim Anderson, lauréat du MasterChef de la BBC en 2011. Ses gestes ont été modélisés en 3D et les algorithmes les font se reproduire avec une certaine élégance par les bras du robot. Pour le moment, une trentaine de plats conçus par des chefs étoilés ont été intégrés au robot. Chaque mois de nouvelles recettes seront ajoutées pour atteindre les 5.000 recettes.

Les gestes des chefs modélisés et reproduits par le robot

Devant les fourneaux, le robot, suspendu au plafond ou accroché au murmur, peut aller chercher les ingrédients dans un réfrigérateur, de préférence intelligent, et il est doté de « mains » totalement articulées. Ces doigts ont été développés par le roboticien Schunk qui est réputé pour reproduire de façon fidèle les mouvementsmouvements des mains humaines. Avec ses deux mains, il peut utiliser tous les accessoires de cuisine pour découper, mélanger, écumer... Le robot sait aussi utiliser les casseroles et l'évierévier, ajuster la température de cuisson... Bref, il peut tout faire comme un véritable cuisinier humain.

Dévoilé dernièrement lors du salon Gulf Information Technology à Dubaï, le Moley Kitchen vise pour le moment les passionnés ou les professionnels. Pour son créateur, le tarif est pour le moment adapté à cette clientèle de premiers utilisateurs avides de technologies de pointe. Mark Oleynik affirme que, malgré son coût élevé, ce robot aurait déjà trouvé 1.205 acquéreurs potentiels. À l'avenir, la société compte introduire des modèles moins chers en comptant sur les économies d'échelle. Autrement dit, l'arrivée du Moley Kitchen dans nos cuisines n'est pas prévue pour demain....

 Moley Kitchen, ce robot fait la cuisine de façon autonome et coûte environ 271.000 euros. À ce prix-là, il nettoie même le plan de travail. © Moley Robotics
 Moley Kitchen, ce robot fait la cuisine de façon autonome et coûte environ 271.000 euros. À ce prix-là, il nettoie même le plan de travail. © Moley Robotics

Voir aussi

Un restaurant autonome avec un robot pizzaiolo va ouvrir en septembre en France