Tech

Création du premier RatRobot

ActualitéClassé sous :robotique

-

Au cours de l'année 2000, des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) aux Etats-Unis sont parvenus à contrôler un bras robotisé à l'aide de signaux émis par le cerveau d'un singe.

En mars dernier, lors d'une expérience réalisée par un chercheur de l'Université Brown, le curseur d'un écran d'ordinateur a pu être déplacé par les seuls signaux neuronaux d'un singe dont le cerveau y était connecté. Dans un article publié par le mensuel Nature, des chercheurs du State University of New York Downstate Medical Center de Brooklyn annoncent la création d'un "ratbot", c'est-à-dire d'un rat robotisé, par l'implantation de trois électrodes dans le cerveau de l'animal. Deux électrodes insérées dans le cortex somatosensoriel permettent de lui transmettre l'ordre de se tourner, la troisième, connectée au faisceau médian du télencéphale, le récompensant en lui procurant du plaisir par une stimulus électronique.

L'animal est parvenu ainsi à se déplacer dans un labyrinthe tridimensionnel très complexe. Ce projet est financé conjointement par la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) et les National Institutes of Health (NIH). Ces derniers ont demandé douze millions de dollars de crédits en 2003 pour ce projet baptisé "Brain Machine Interface". Pour l'heure, si les chercheurs restent réticents quant à des développements éventuels dans le cadre d'applications à l'homme, ils soulignent l'extraordinaire potentiel de ces expériences qui, à terme, pourraient aider des personnes paralysées à retrouver une certaine autonomie. Ces progrès impliquent notamment de mieux étudier l'encapsulation, un phénomène qui entraîne les tissus du cerveau à recouvrir les électrodes, empêchant ainsi l'efficacité de ces dernières.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi