City Painter, la première des « Local Lenses » de Snapchat, permet de repeindre les rues. © Snap
Tech

Snapchat vous propose de repeindre Londres en réalité augmentée

ActualitéClassé sous :réalité augmentée , Snapchat , Local Lenses

L'éditeur Snap vient de lancer City Painter, la première fonctionnalité de ses « Local Lenses » annoncées en juin dernier. En combinant la réalité augmentée partagée et persistante avec la caméra de Snapchat, il est désormais possible de repeindre les bâtiments de Carnaby Street à Londres.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Magic Leap, un pas de géant vers la réalité augmentée interactive  La réalité augmentée consiste à afficher des informations virtuelles dans le monde réel par l’intermédiaire d’un smartphone ou de lunettes par exemple. Magic Leap travaille depuis déjà plusieurs années sur cette technologie étonnante. Voici un aperçu de leurs dernières avancées en vidéo. 

Les utilisateurs de Snapchat peuvent désormais peindre des graffitis sur les murs sans les vandaliser, grâce à la réalité augmentée. Annoncée au mois de juin lors de sa conférence Snap Partner Summit 2020, l'éditeur de Snapchat vient de lancer la fonction « Local Lenses ». La première des Local Lenses à intégrer l'application est City Painter, un outil qui permet de peindre les bâtiments avec des graffitis virtuels.

City Painter fait ses débuts pour l'instant exclusivement dans Carnaby Street à Londres. En se promenant dans la rue avec la caméra de Snapchat, il est possible d'envoyer des jets de peinture virtuelle sur les façades tout au long de la rue pour les décorer avec des motifs prédéfinis. Cette nouvelle fonction en réalité augmentée est collaborative et persistante. Chaque graffiti ajouté par un utilisateur est visible par tous, et reste en place jusqu'à ce qu'un autre utilisateur le remplace.

Les utilisateurs Snapchat peuvent repeindre les rues avec Local Lenses. © Snap

Un monde parallèle en réalité augmentée

Pour créer City Painter, les développeurs chez Snap ont dû d'abord modéliser en trois dimensions tous les bâtiments dans la rue. Ils ont combiné les données de différentes sources, dont des images prises par une caméra à 360 degrés, mais également les Snaps publics de la rue partagés par les utilisateurs. Ils ont ainsi créé un nuage de points qui permet de placer correctement les graffitis. La même opération sera nécessaire pour chaque nouvelle rue qui sera ajoutée.

City Painter représente une première application d'un monde virtuel partagé dans Snapchat, accessible à tout le monde. La firme imagine par la suite ajouter d'autres fonctions en réalité augmentée, comme des visites guidées, des jeux immersifs à plusieurs, ou même d'y laisser des mots, photos ou vidéos pour que les amis les retrouvent.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !