Le circuit de Charade s’étend sur un tracé de 8 km. © Circuit de Charade

Tech

Le premier circuit qui recharge les voitures électriques bientôt dans le Puy-de-Dôme

Actualité

Alors qu’il souffle cette année ses 60 bougies, le circuit automobile de Charade, dans le Puy-de-Dôme, s’est lancé dans un ambitieux projet de transformation pour devenir le premier « E-Circuit » au monde.

Ouvert en 1958, le circuit de Charade situé en France, dans le Puy-de-Dôme, fut qualifié en son temps de « plus beau circuit du monde » par le coureur britannique Stirling Moss. Il a notamment accueilli quatre Grands prix de Formule 1 entre 1965 et 1972. Aujourd’hui, le site espère connaître un renouveau en se transformant en « E-Circuit » capable d’accueillir des voitures électriques et de les recharger en roulant.

Le Conseil départemental du Puy-de-Dôme vient de rendre public le rapport d’un cabinet d’études qui détaille les travaux à entreprendre pour faire évoluer le circuit de Charade (voir Le magazine Puy-de-Dôme en mouvement, page 15). Il est notamment question d’intégrer un système de recharge par induction sous le revêtement de la piste, d’installer des super chargeurs ainsi que des panneaux photovoltaïques dans les stands.

Budget de 20 à 25 millions d’euros

Le plan de transformation du circuit est prévu à l’horizon 2020-2021 et ses promoteurs espèrent qu’il pourra accueillir des courses de Formule E ou d’Electric GT. Le projet s’appuiera sur un partenariat public-privé avec Clermont Auvergne Métropole, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de grandes entreprises comme Alstom, Colas, EDF et Michelin qui ont déjà manifesté leur intérêt.

L’enveloppe globale est estimée entre 20 et 25 millions d’euros. Pour le moment, 600.000 euros ont été alloués pour réaliser une première série de travaux dès l’année prochaine avec la pose de panneaux photovoltaïques et le ré-asphaltage de 13.000 m² pour les activités de sécurité routière.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi