Un simple collier connecté a permis aux gendarmes de retrouver la trace d'un voleur. © FurryFritz, Adobe Stock
Tech

Un collier connecté pour chat permet aux gendarmes de retrouver un cambrioleur

ActualitéClassé sous :objets connectés , GPS , collier GPS pour animaux

Dans le sud de la France, les gendarmes ont interpellé dimanche un voleur de voiture grâce à un collier pour chat présent dans le véhicule.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Kézako : comment fonctionne un GPS ?  Le GPS (Global Positioning System), présent dans de nombreux véhicules terrestres, aériens et marins mais aussi dans une majorité de smartphones, fait désormais partie de notre quotidien. Unisciel et l’Université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, le fonctionnement de ce système et nous rappelle son histoire dans cette courte vidéo didactique. 

« Bien mal acquis ne profite jamais. » Cet homme, soupçonné d'un cambriolage près de Toulouse, va pouvoir méditer sur ce proverbe puisqu'il passera en comparution immédiate ce mardi 31 mai. Le journal Ouest-France nous apprend qu'il a été interpellé par la gendarmerie dans l'Ariège, moins de 24 heures après avoir commis son larcin, et ce à quelques kilomètres du lieu du vol.

Comment les autorités ont-elles pu rapidement mettre la main sur lui ? Tout simplement parce que lui et un complice ont volé deux voitures du côté de Cintegabelle, en Haute-Garonne, et ce qu'ils n'avaient pas prévu, c'est qu'il y avait un collier connecté dans l'un des véhicules ! Un collier pour chat, plus exactement. Un traceur, doté d'une puce GPS, qui permet de savoir en temps réel où se trouve son animal préféré.

Avec une autonomie de sept jours, un collier connecté pour chat permet, quasiment en temps réel, de suivre son chat à la trace. © Tractive

Un « mouchard » qui vous veut du bien

Au moment de porter plainte, les propriétaires des voitures, et donc de l'animal, l'ont précisé aux gendarmes, et grâce à une application, ils ont pu localiser la voiture, et donc le suspect. Récemment, des « traceurs » avaient déjà fait la Une des faits divers mais pour des raisons bien plus malveillantes. Il s'agissait, en l'occurrence, de l'utilisation frauduleuse des AirTags, le dernier gadget Apple.

Des voleurs de voiture les cachaient sur des véhicules pour les suivre à la trace, et ainsi connaître l'adresse du propriétaire. D'autres s'en servaient pour vérifier si un appartement ou une maison était vide, tandis que des hommes les utilisaient pour suivre des femmes. Pointé du doigt, Apple a réagi en ajoutant une fonction pour éviter que son produit ne soit utilisé comme « mouchard ».

Cette fois, ce collier pour chat était l'ami des gendarmes, et l'ennemi des voleurs. À méditer puisque ce type d'appareil ne coûte que quelques dizaines d'euros, et placé dans une voiture, il peut donc être très utile en cas de vol...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !