La Nasa a choisi d’équiper ses astronautes et au total 1.000 employés du bracelet connecté Fitbit Charge 4 pour détecter la Covid-19. © Fitbit
Tech

Les astronautes de la Nasa portent des montres connectées pour anticiper les contaminations à la Covid-19

ActualitéClassé sous :objets connectés , Covid-19 , Fitbit

[EN VIDÉO] Covid-19 : une réinfection est-elle possible ?  Plusieurs études le confirment : les réinfections par le nouveau coronavirus à l’origine de la pandémie de Covid-19 sont possibles. Toutefois, le phénomène serait rare. Canal Détox fait le point sur ce que l’on sait et sur les données encore parcellaires sur le sujet. 

Fitbit vient d'annoncer un partenariat avec la Nasa pour équiper ses astronautes et d'autres employés avec le bracelet connecté Fitbit Charge 4. L'agence spatiale souhaite limiter les risques de contamination au travail en utilisant les capteurs de l'appareil pour détecter des signes d'infection avant l'apparition de symptômes.

Pour préserver la santé de ses astronautes avant un décollage, l’agence spatiale américaine a mis en place depuis de nombreuses années son Health Stabilization Program. Il s'agit d'un ensemble de mesures pour limiter le risque de contamination par des maladies infectieuses. Afin de lutter contre la Covid-19, la Nasa s'est tournée vers les montres connectées.

Le choix de la Nasa s'est porté sur le Fitbit Charge 4, qui sera proposé à 1.000 employés de l'agence dans un programme pilote, dont 150 astronautes. Ce bracelet est fourni avec le service Ready for Work qui permet aux porteurs d'effectuer un check-in tous les matins. Le service affiche les données collectées sur leur état de santé et d'éventuels symptômes détectés afin de savoir s'ils peuvent sans risque se rendre au travail.

Les montres connectées capables de détecter la Covid-19 avant les premiers symptômes

De récentes études avaient déjà démontré l'utilité des montres connectées pour détecter le coronavirus grâce à leurs nombreux capteurs. En mesurant la fréquence cardiaque au repos, la variabilité de la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire, il est possible de détecter une infection jusqu'à sept jours avant d'en ressentir des symptômes.

Le service Ready for Work de Fitbit permet également aux porteurs du bracelet d'indiquer leur température et tout symptôme ressenti. L'employeur disposera d'une vue globale, permettant de vérifier que tous les employés se connectent régulièrement au service et ne montrent pas de signes d'infection. Avec la moitié des contaminations provenant de personnes asymptomatiques, ce genre de technologie, bien qu'intrusive, pourrait se révéler cruciale en attendant que la majorité de la population soit vaccinée.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !