La Kuberg Ranger est faite aussi bien pour se balader tranquillement que pour se lâcher en descente. © Kuberg
Tech

Cette motocross électrique agile comme un vélo va vous surprendre

ActualitéClassé sous :moto électrique , motocross électrique , trottinette électrique

[EN VIDÉO] Cette motocross électrique fonce à 80 km/h  Kuberg lance un modèle de moto électrique équipé d’une selle à hauteur variable qui permet de l’utiliser en position assise classique ou bien de l’abaisser pour un pilotage tout terrain plus engagé. 

Kuberg, un constructeur tchèque spécialisés dans les motos électriques pour petits et grands, lance un modèle équipé d'une selle à hauteur variable qui permet de l'utiliser en position assise classique ou bien de l'abaisser pour un pilotage tout terrain plus engagé. 

Les vététistes qui pratiquent le vélo de montagne sont généralement tous équipés d'une tige de selle télescopique, qui permet d'attaquer les descentes en abaissant son centre de gravité et en déplaçant le corps vers l'arrière sans être gêné. Kuberg, une marque tchèque spécialisée dans les motocross électriques pour adultes et enfants, a eu la bonne idée de s'inspirer de ce système pour créer un engin hybride, à mi-chemin entre le dirt bike et la trottinette électrique.

La Ranger est équipée d'une selle de moto montée sur un vérin hydraulique qui permet de l'abaisser au plus bas du cadre au profil très sloping, comme on peut en voir sur les motos de trial. Les larges plateformes qui font office de cale-pieds associées au centre de gravité très bas assurent une stabilité et une maniabilité qui rassureront les novices et offriront aux pilotes aguerris l'agilité nécessaire pour envoyer du bois en descente.

Pour abaisser la selle de la Ranger, on utilise ce bouton poussoir situé sur la poignée du guidon. © Kuberg

Jusqu’à 97 km d’autonomie et une récupération d’énergie au freinage

Kuberg a développé son propre moteur électrique sans balais ainsi que le contrôleur qui l'accompagne. Résultat, l'ensemble développe jusqu'à 14 kW dans sa configuration la plus puissante et permet à la Ranger d'atteindre les 80 km/h. A ce rythme, l'autonomie ne dépasse pas les 30 km, mais le mode éco offre jusqu'à 97 km. Un dispositif de récupération d'énergie au freinage peut restaurer jusqu'à 15% de l'autonomie. Coté suspension, elle est assurée à l'avant par une fourche Manitou à 180mm de débattement et à l'arrière par un amortisseur à ressort DNM Burner RCP-3. Sur la balance, la Kuberg Ranger affiche 50 kg, ce qui est plutôt léger pour ce type d'engin.

Pour les baroudeurs qui voudraient se lancer dans des randonnées au long cours, le constructeur propose en option une remorque qui permet, par exemple, d'emporter du matériel de camping. Pour lancer cette moto électrique, Kuberg a choisi de passer par un financement participatif sur Indiegogo. La Ranger est proposée en version 14 kW à 3.941 euros au lieu de son prix de vente final de 6.500 euros. La version 8 kW est un peu plus abordable à 3.467 euros au lieu de 5.300 euros. Les premières livraisons sont prévues à partir du mois de novembre. Pour ceux qui auraient quelques réserves vis-à-vis de ce type de financement, sachez que Kuberg est né il y a neuf ans et dispose de sa propre usine d'assemblage. L'entreprise dit avoir vendu plus de 7.000 motos électriques à travers le monde et elle a déjà dépassé l'objectif de sa campagne Indiegogo.

Kuberg propose en option une remorque qui peut emporter jusqu’à 30 kg de charge utile. © Kuberg
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !