Le tournoi sur Minecraft était inspiré de la série SquidGame de Netflix. © bnenin, Adobe Stock
Tech

Internet coupé en Andorre à cause d'une cyberattaque

ActualitéClassé sous :jeux vidéo , cybersécurité , squid game

-

Comment une cyberattaque ciblée sur le jeu Minecraft a paralysé la totalité du réseau Internet dans la principauté d'Andorre.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les jeux vidéo ont-ils un impact sur notre comportement ?  On a longtemps entendu dire que la violence dans les jeux vidéo pouvaient impacter négativement les habitudes sociétales, mais en est-on sûr ? 

Petit pays, gros souci ! Dans la principauté d'Andorre, la totalité du réseau Internet est tombée en raison d'une cyberattaque. C'est la méthode des attaques par DDoS qui a été employée, avec des pointes ayant atteint les 10 Gbps selon l'Observatoire des incidents d'Internet NetBlocks. Les salves se sont poursuivies pendant quatre jours. Une intensité qu'Andorra Telecom, le seul opérateur du pays n'a pas pu contenir. Au final, sur une population de 85.000 habitants, ses 80.000 abonnés ont été privés d'Internet.

Pourquoi avoir ciblé la principauté d'Andorre ? L’attaque a eu lieu lors d'un énorme tournoi Minecraft inspiré du blockbuster Netflix Squid Game. Ce tournoi SquidCraft était ouvert aux joueurs hispanophones d'Europe et d'Amérique latine et se déroulait sur six jours. Cent cinquante joueurs étaient en lice, avec un prix de 100.000 dollars pour le gagnant.

Le DDoS, une technique pour éliminer les concurrents

L'événement a attiré plus de 2 millions de téléspectateurs sur Twitch Rivals. Un record absolu pour la plateforme. Parmi les joueurs, une bonne douzaine de compétiteurs qui étaient situés dans la principauté ont été contraints d'abandonner. C'est notamment le cas d'Auron, un joueur très populaire, qui a quitté le jeu le 22 janvier. Il a été suivi le 24 janvier par ses compatriotes E1Rubis, Biyin, TheGregfg, TaeSchnee, VioletaG, Aroyitt, 8cho et TinenQa. Cette technique des attaques DDoS sur les serveurs de jeux vidéo n'est pas une nouveauté. Dès le printemps, des joueurs d'Apex Legends ont tenté de lancer ce type d'attaque sur un serveur Xbox .

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !