Fortnite est le premier jeu à s'attaquer frontalement aux systèmes de commissions mis en place par Apple et Google. © Epic Games
Tech

Pourquoi Apple et Google ont banni Fortnite ?

ActualitéClassé sous :jeux vidéo , Fortnite , iPhone

-

Éditeur de Fortnite, Epic Games a décidé de déclarer la guerre à Apple et Google en intégrant sa propre solution de micro-paiement dans ses applications. Immédiatement banni de l'App Store et du Play Store, l'éditeur a réagi en déposant plainte !

Depuis ce matin, n'essayez pas de télécharger Fortnite sur iOS ou Android, l'application n'est plus disponible ! C'est un immense coup de théâtre, et c'est Epic Games qui est à l'origine de cette disparition si préjudiciable pour ses affaires. L'éditeur de Fortnite a provoqué Apple et Google, et les deux géants ont décidé de bannir le jeu !

L'explication est simple : Epic Games a enfreint les règles de deux boutiques d'application en incitant les joueurs à effectuer leurs micro-paiements (in-app) sans passer par Apple et Google, qui touchent habituellement 30 % de commissions sur chaque achat. Le tout à un tarif préférentiel. C'était une déclaration de guerre, et l'éditeur de jeux en ajoute une couche avec une vidéo qui compare Apple au monde de « 1984 », le célèbre ouvrage de George Orwell.

Epic Games a défié le monopole de l'App Store et de Play Store. © Fortnite, YouTube

Une plainte en justice déposée contre Apple et Google

Côté Apple, comme chez Google, on explique que le bannissement est dû tout simplement au contournement des règles de publication d'applications sur l'App Store et le Play Store. « Pour les développeurs de jeux qui choisissent d'utiliser le Play Store, nous avons des politiques cohérentes qui sont équitables pour les développeurs et assurent la sécurité de la boutique pour les utilisateurs », écrit Google. Même discours chez Apple.

Mais Epic Games n'attendait que ça pour dégainer carrément une plainte en justice contre Apple et Google, coupable selon l'éditeur d'abuser de leur « position dominante » sur le marché des applications avec une « politique déloyale et anticoncurrentielle ». Sans en faire une question d'argent, Epic Games veut simplement mettre fin au monopole de Google et Apple, qui imposent leurs règles à tous les développeurs, limitant la possibilité de proposer de manière indépendante leurs applications. Pour les faire plier, Epic Games compte aussi sur ses dizaines de millions de joueurs à travers le monde avec le lancement sur les réseaux sociaux du hashtag #FreeFortnite.

En proposant le paiement direct, via sa plateforme, l'éditeur propose 20 % de réduction, tout en ne reversant rien à Apple et Google. © Epic Games
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !