SpaceX vient d’annoncer le lancement de son service Internet par satellite pour les avions avec un débit pouvant atteindre 350 Mbps. Dès l’année prochaine, les premiers voyageurs pourront passer des appels visio depuis les airs.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Projet Loon : des ballons pour connecter le monde à Internet Selon Google, les deux tiers de la population mondiale n’ont pas encore accès à Internet de façon rapide et bon marché. C’est pourquoi l’entreprise a développé en partenariat avec le Cnes un projet de ballons connectés. Voici en vidéo un aperçu de cet étonnant projet.

Il n'y a pas si longtemps, un vol en avion signifiait une déconnexion complète d'Internet pendant quelques heures. De nos jours, de plus en plus d'avions proposent le Wi-Fi en utilisant une de deux technologies. Soit l'avion se connecte à des stations au sol, une technologie lente et qui peut être interrompue en traversant l'océan, soit il se connecte par satellite, ce qui permet une couverture partout dans le monde.

Ce n'est donc pas surprenant de voir SpaceX lancer sa propre offre pour équiper les avions. Baptisée Starlink Aviation, elle promet des vitessesvitesses de 350 mégabits par seconde (à partager entre tous les passagers) et une faible latence, de seulement 20 millisecondes. Cela ouvre la voie aux appels visio et aux jeux vidéo en ligne depuis les airsairs.

Les premières livraisons prévues pour 2023

Les débits promis représentent une nette amélioration par rapport aux connexions par satellite existantes sur les avions, qui ne dépassent pas 100 Mbps. SpaceX propose déjà d'autres abonnements similaires, avec StarlinkStarlink Maritime pour les bateaux qui promet également 350 Mbps, ou encore Starlink VRVR pour les camping-cars (qui n'est toutefois pas prévu pour un usage en mouvementmouvement).

Les livraisons pour Starlink Aviation débuteront en 2023. Il semblerait que les premiers clients soient des jets privés, mais Hawaiian Airlines avait déjà annoncé en avril un partenariat avec SpaceX pour un petit nombre d'appareils. La firme d'Elon MuskElon Musk a d'ailleurs indiqué travailler sur l'obtention de l'autorisation d'installer le matériel Starlink sur douze modèles d'avions. Pour ceux qui seraient intéressés, le site demande un acompte de 5.000 dollars, puis 150.000 dollars pour l'achat du matériel. Toutefois, il ne précise pas le prix de l'abonnement mensuel.