Tech

L'Internet en Chine par Reporters Sans Frontières

ActualitéClassé sous :Internet

Dans un rapport intitulé "Vivre dangereusement sur le Net", Reporters sans Frontières (RSF) fait le tour de la situation du Réseau dans l'Empire du Milieu.

L'Internet en Chine par Reporters Sans Frontières

Si le rapport commence de manière plutôt encourageante en déclarant "qu'Internet est le média le plus libre en Chine", le constat est tout de même fortement modéré par le passage au crible de sites ou de forum censurés. Lors de l'enquête menée par une journaliste du service chinois de BBC World Service et RSF, près de 60% des messages postés sur certains forums ont censurés lors de la modération, après l'application de filtres sémiotiques.

Ce qui fait dire à RSF que les forums sont devenus de véritables pièges à internautes. Il suffit d'un message ironique concernant des dirigeants chinois pour être arrêté et mis au secret, comme c'est le cas de Liu Di, une jeune internaute de 22 ans, détenue depuis plus de six mois.

La Chine prend très au sérieux le Net et a donc mis en place une politique très stricte de surveillance du réseau et de ses usages. Le projet gouvernemental, "Bouclier doré", mobiliserait près de 30.000 personnes.

Les quelques sites occidentaux qu'on pourrait croire libres sont en fait devenus de manière involontaire des auxiliaires de la police chinoise. Celle-ci n'a qu'à surveiller les personnes qui tentent d'accéder ou accèdent à ces sites.

Selon RSF, 35 internautes feraient actuellement les frais de la politique du gouvernement de Pékin.

Cela vous intéressera aussi