Tech

Les Français et Internet, une lente progression

ActualitéClassé sous :Internet

Les foyers français se numérisent en force, l'achat de lecteur de DVD et d'appareils photo numériques croit rapidement. Pour les ordinateurs la tendance est moins marquée. Près de 36% des foyers seraient équipés d'un ordinateur en 2002, contre 33% l'année d'avant. L'évolution est donc minime.

Les Français et Internet, une lente progression

Deux études indiquent également qu'Internet, tout en progressant, lève le pied. Que ce soit l'étude de GFK pour le magazine "SVM"ou l'état des lieux dessiné par Médiamétrie, on note un certain relâchement.

Si Internet haut débit séduit, l'ADSL et le câble semblent surtout attirer les internautes confirmés, environ un quart d'entre eux. Il n'en reste pas moins que le taux de pénétration d'Internet est en baisse, à tel point que les ménages équipés d'un ordinateur n'ont jamais été aussi nombreux à ne pas être connectés au Net.
On devrait atteindre 25% de foyers connectés à la fin 2003 contre 24% fin 2002.

Certes, l'année 2001 a été placée sous le signe d'une forte croissance, mais l'explication de ce ralentissement est plus liée, une fois encore, aux coûts des ordinateurs et de l'accès au réseau. Mais pourquoi les Français préfèrent s'acheter un lecteur de DVD qu'une connexion à Internet ? N'y a-t-il pas là un problème de conception de ce qu'on trouve sur le réseau ? Un souci de l'intérêt réel du Net ?

Selon Médiamétrie, on comptabilisait près de 19 millions d'internautes de 11 ans et plus à la fin de l'année 2002, ce qui confirme une légère croissance par rapport au mois précédent.
Internet en France souffre toujours de deux problèmes, le coût du matériel et celui de l'accès au réseau. Fin 2002, à en croire l'étude GFK, menée auprès d'un peu plus de 1.000 personnes, 55% de la population française n'a jamais touché à Internet et 64% de ces 55% n'ont pas de matériel pour s'y connecter.

Sans forcément tirer le signal d'alarme, on constate que, malgré certaines plaidoiries enthousiastes, il n'y a rien de bien neuf sous le soleil, la fracture numérique est toujours là, ouverte.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi