Tech

Digg prépare un lecteur de flux RSS pour remplacer Google Reader

ActualitéClassé sous :Internet , flux RSS , lecteur de flux RSS

Digg vient d'annoncer le lancement d'un lecteur de flux RSS dont une version bêta sera disponible à compter du 26 juin. Il s'agit pour ce réseau social d'occuper le vide créé par la disparition de Google Reader programmée le 1er juillet.

En mars dernier, Google a annoncé l’abandon de son lecteur RSS qui cessera de fonctionner à partir du 1er juillet. Si la raison officielle de cette décision est liée à une baisse d’audience du service, c’est plutôt l’absence d’un modèle économique rentable qui semble avoir scellé le sort de Google Reader. © Marc Zaffagni, Futura-Sciences

Le 1er juillet, Google Reader baissera le rideau. Ainsi en a décidé le géant américain en mars dernier, évoquant une audience en déclin pour justifier cette décision. Les utilisateurs de ce lecteur de flux RSS n'ont désormais plus que quelques jours pour sauvegarder leurs données via le service Google Takeout et surtout trouver une alternative.

Heureusement, dans ce domaine, le choix ne manque pas car les concurrents de Google Reader n'ont pas tardé à se positionner. Feedly, Flipboard, Leed, Taptu font partie des services les plus fréquemment cités. À ceux-ci, il faut ajouter Digg qui vient d'annoncer la sortie d'un lecteur RSS en version bêta le 26 juin. Le réseau social spécialisé dans le social bookmarking (partage de liens Internet) explique qu'il a conçu un lecteur RSS qui permettra d'importer les données depuis Google Reader en proposant une interface utilisateur simple et efficace. Cet outil reprendra des fonctionnalités essentielles comme la possibilité de s'abonner à un flux RSS, d'organiser et de partager les contenus.

Sur cette photo d’écran diffusée par Digg, on découvre un aperçu de l’interface du lecteur RSS dont une version test sortira le 26 juin. L’esthétique sobre n’est pas sans rappeler celle de Google Reader. © Digg

Digg Reader : nouveau lecteur de flux RSS

Des applications pour mobiles seront proposées ultérieurement, basées sur un système de synchronisation avec la version en ligne du service. Digg donne la priorité à Android avec une application annoncée dans les deux mois qui suivront le lancement du Digg Reader. La feuille de route prévoit également l'intégration de services tiers comme Buffer, Evernote et IFTTT ainsi qu'un système de filtres reposant sur l'activité avec les réseaux sociaux.

Digg précise qu'à terme, ce lecteur évoluera vers un modèle « freemium » (une version gratuite aux fonctionnalités basiques) et une version payante offrant toutes les options. Cependant, l'entreprise assure que toutes les fonctions qui seront présentes dans la version bêta, ainsi que celles à venir, figureront dans le Digg Reader gratuit.

Reste à savoir si ce service parviendra à se faire une place face à une concurrence étoffée et déjà bien établie. Sans compter qu'un invité surprise pourrait venir mettre tout le monde d'accord. Il s'agit de Facebook auquel on prête aussi des intentions de projet de lecteur RSS, suite à la découverte de lignes de code explicites. Bref, le bon vieux flux RSS n'est pas mort pour tout le monde...

Cela vous intéressera aussi