Tech

Comment cacher son réseau Wi-Fi à Google

ActualitéClassé sous :Internet , réseau Wi-Fi , Google

Face aux critiques de la Cnil, Google propose une méthode de bidouilleur informatique pour échapper à la détection du réseau Wi-Fi domestique par une éventuelle Google Car ou le téléphone d'un passant. Il suffit de modifier le SSID...

Une Google car se promène, photographiant mais aussi détectant les réseaux Wi-Fi du quartier. Aujourd'hui, les téléphones font de même. © Sebr / Flickr, CC by-nc-sa 2.0

Google avait défrayé la chronique au printemps 2010 quand il s'est avéré que ses Google cars, chargées de photographier les rues pour le service Streetview, captaient aussi les émissions radio des réseaux domestiques Wi-Fi. Avec un argumentaire assez confus, Google a reconnu que ces voitures photographes enregistraient bien les identifiants (SSID) et les adresses MAC des ordinateurs connectés à des fins de géolocalisation. En France, la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) s'en était émue, tout comme les autorités d'autres pays. Le ton était monté quand Google avait reconnu que des mots de passe et des courriers électroniques avaient été enregistrés par les Google cars, « par erreur » avait alors expliqué l'entreprise.

Menacée d'une amende de 100.000 euros par la Cnil, l'entreprise a juré qu'elle effacerait toutes ces données. Mais la détection des réseaux Wi-Fi se poursuit, à l'aide maintenant des téléphones mobiles Android. Les iPhone d'Apple effectuent le même travail de cartographie en détectant les réseaux rencontrés et en envoyant leurs coordonnées à Apple. « Nous ne pistons personne » avait répondu Steve Jobs après qu'un utilisateur d'iPhone se fut ému de cette activité cachée de son smartphone qui consiste à enregistrer tous ses déplacements.

Pas chez moi_nomap

Google vient de proposer une méthode pour interdire toute géolocalisation d'un réseau Wi-Fi domestique par ses Google cars ou les téléphones Android des passants. Il « suffit » d'ajouter _nomap à l'identifiant du réseau domestique Wi-Fi. S'il s'appelait Chezmoi, il faudra donc le rebaptiser Chezmoi_nomap. Rappelons que map signifie carte en anglais.

Dans le jargon informatique, cette méthode est qualifiée d'opt-out. En clair, c'est à l'utilisateur de faire quelque chose pour éviter d'être soumis à un traitement qu'il ne souhaite pas. Il reste maintenant aux geeks à faire le tour de la famille pour montrer comment ajouter « underscore-nomap au SSID ». Bon courage à tous.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi