Tech

En bref : offres triple play, le prix de l'économie

ActualitéClassé sous :Internet , ADSL , triple play

-

Les offres "triple play" regroupant Internet, téléphonie et télévision ont-elles été conçues pour augmenter notre plaisir... ou notre consommation d'énergie ? Une récente enquête du magazine 60 millions de consommateurs pose la question avec pertinence.

Téléviseur couleur à écran plat. (Pour l'époque). Crédit RCA.

Depuis peu, ces petits boîtiers ont envahi nos foyers, avec la promesse de réduire notre facture en regroupant tous les services chez un seul fournisseur. Oui, mais voilà... Ces engins consomment de l'énergie, comme n'importe quel appareil électrique. Et pas qu'un peu, car selon l'étude, cette consommation équivaut sensiblement à la moitié de celle d'un réfrigérateur-congélateur, qui lui, tourne 24h/24, 365 jours par an, soit une dépense de 16 à 29 € par an, l'équivalent d'un treizième mois ajouté au forfait...

Mais il y a pire. Alors que le boîtier reste obligeamment branché en permanence (pour ne pas couper la ligne téléphonique...), le décodeur TV reste connecté et continue à pomper de 7 à 21 watts, même si votre télévision n'est pas allumée. Et la plupart des boîtiers ne disposent même pas d'un simple interrupteur on/off pour la TV. Pour des raisons d'économie, sans doute...

Et un chiffre pour terminer : à l'échelle de la France, la consommation totale de ces engins représente 1,51 milliard de kWh par an, soit l'équivalent de deux mois et demi de la production d'un honnête réacteur nucléaire.

Qu'est-ce qu'on donne, ce soir, à la télé ?

Cela vous intéressera aussi