Au coeur des nouveautés Orange, il y a Djingo, une enceinte connectée compatible avec Alexa © Orange

Tech

Les annonces d'Orange en réponse à la nouvelle Freebox

ActualitéClassé sous :Internet , Orange opérateur , LiveBox

Vote électronique, enceinte connectée, mais aussi test 5G, télésurveillance ou encore domotique... La grande conférence Orange a été riche en nouveautés.

Ce 12 décembre 2018, Orange a présenté ses dernières nouveautés lors d'une keynote baptisée #ShowHello. L'occasion de présenter quelques produits et services inédits pour 2019, mais aussi et surtout, de répondre à l'offensive de Free, qui a lancé sa Freebox Delta le 4 décembre dernier avec une foultitude de surprises.

Une mise à jour pleine de nouveautés pour la Livebox

Stéphane Richard, le P.-D.G. d'Orange, a commencé sa présentation en évoquant « l'innovation inclusive ». Une manière d'attaquer d'emblée Free sur sa nouvelle box, dont toutes les propositions nécessitent un abonnement assez cher. Il définit cette politique d'Orange comme étant « une innovation utile, simple et accessible au plus grand nombre. (...) Nous faisons entrer tous nos clients dans l'ère de l'intelligence artificielle et de l'internet des objets. »

Concrètement, Orange offre à tous les abonnés disposant de la dernière Livebox une nouvelle fonctionnalité pour les objets connectés. Par simple mise à jour, celle-ci intègrera son premier service Maison Connectée d’Orange, qui la transforme en hub capable de piloter les objets de la marque Orange, mais également Philips, Bosh et Netatmo. Le tout sera accessible via une application mobile du même nom. Le service est annoncé pour le premier trimestre 2019.

La seconde annonce d'Orange semble encore être une riposte à Free, avec son pack de sécurité qui détecte les intrusions et en avertit l'utilisateur. Le P.-D.G. d'Orange a critiqué ce genre d'installation utilisée par son concurrent et qui nécessite d'être toujours joignable.

L'opérateur s'est donc associé avec Groupama pour créer une société de télésurveillance. Grâce à une nouvelle option qui sera proposée avec son abonnement Livebox à partir du premier trimestre 2019, Orange proposera une surveillance 24h/24 et 7j/7 : l'alarme sera installée par des professionnels, à l'inverse donc, des objets connectés de Free. En cas d'alerte d'intrusion, le centre de télésurveillance interviendra sans action de votre part. Orange renforce ainsi son identité d'opérateur multi-services.

Parmi les objets connectés compatibles avec les services Orange, une sonnette connectée © Ring

Djingo, enceinte connectée et intelligence artificielle

Pour annoncer la nouvelle enceinte connectée, Stéphane Richard était rejoint par le P-.D.G. de Deutsche Telecom, Timotheus Höttges. Les deux hommes ont mis en avant (et en anglais) leur alliance pour travailler sur ce projet, pour contrer ceux, notamment, développés par les Chinois et les Américains...

Djingo (ou Magenta, en Allemagne) est le nom donné à l'enceinte connectée et l'assistant virtuel qu'elle contient. Les deux P.-D.G. ont tenu à souligner que toutes les données seront stockées sur le sol européen. En pratique, l'enceinte Djingo coûtera seulement 49 euros et sera résolument optionnelle (à l'inverse de la nouvelle enceinte connectée de Free). Elle devrait être disponible au printemps 2019, et elle permettra de piloter la télévision (changer de chaîne, rechercher un programme, etc.), passer des appels en mode mains-libres, mais également d'accéder au service Maison connectée. De plus, Orange a intégré des services tiers, comme Deezer, Oui.SNCF, Radio France, Les Echos, Météo France...

Djingo intègre aussi l’assistant Alexa d’Amazon pour certaines tâches, comme les achats ou les recherches sur internet. Un assistant américain, donc... après avoir vanté la protection des données de l'Europe ! Djingo sera également accessible depuis tous les autres équipements Orange, mais également depuis son mobile, son PC, ou même sa télécommande. Une simple mise à jour logicielle permettra d'activer cette fonction pour ceux qui disposent déjà d'une télécommande Orange équipée d'un microphone.

Le réseau mobile avance

Outre une présentation de l'infrastructure câblée nationale et internationale, qui n'apporte aucune information utile au simple abonné, Orange a évoqué une nouvelle offre s'appuyant sur son réseau mobile. Pour les exclus de la fibre, il suffira d'un simple routeur pour accéder à une offre 4G « fixe » sans engagement, sans frais d'activation ni de résiliation. Il n'a offert aucune précision supplémentaire pour l'instant.

Orange a également précisé ses projets pour le nouveau réseau mobile 5G. L'opérateur lancera une phase de test en 2019 à Lille, Paris, Marseille et Nantes, puis commercialisera des offres en 2020 « lorsque suffisamment de smartphones 5G seront disponibles ».

Enfin, Orange a parlé de cybersécurité en vantant notamment un total de 26 centres de centres de détection d'incidents de sécurité, d'expertise et de réponse aux menaces dans 10 pays. Le P.-D.G. a également annoncé des alertes pour les clients Orange Bank et un cryptogramme CVV qui change toutes les heures. Pour conclure, il a annoncé un système de vote, sécurisé, basé sur la blockchain qui devrait être proposé aux collectivités territoriales.

  • Pas de nouvelle Livebox mais de nouveaux services disponibles par mise à jour.
  • La 5G en test dans plusieurs villes de France.
  • Une enceinte connectée pour téléphoner, piloter la télévision ou écouter de la musique.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi