L'internet mobile accélère. Tandis que le nombre d'abonnés à un réseau 3G a récemment franchi le cap des 100 millions et que les opérateurs ouvrent déjà les premiers réseaux 3G+ basés sur la technologie HSDPA, le sud-coréen Samsung a pris tout le monde de vitesse en réalisant la démonstration d'un réseau cellulaire 4G, c'est-à-dire de quatrième génération.
Cela vous intéressera aussi

En attendant sa normalisation effective, la 4G4G présentée par Samsung offre des performances étonnantes. Dans un bus se déplaçant à 60 km/h, les ingénieurs coréens ont réussi à maintenir un débitdébit de 100 Mb/s, soit plus de 50 fois les débits de l'actuel 3G/HSDPA et ses déjà excellents 1.8 Mb/s.

"Grâce aux technologies 4G, les gens vont pouvoir bénéficier de télévision en haute définitiontélévision en haute définition ou encore contrôler leurs équipements électroniques grâce à leur téléphone. Nous espérons que ce test nous permettra de jouer un rôle majeur dans la standardisation de la 4G et ainsi d'ouvrir une nouvelle ère dans la téléphonie mobile" a expliqué Lee Ki-Tae, Président de la branche télécom du géant Sud Coréen.

Estimant que les premiers réseaux 4G pourraient ouvrir dès 2010, Samsung souhaite préparer le terrain en proposant les premières combinés 4G dès la fin 2008. Reste désormais à savoir si les équipementiers japonais, européens, américains et désormais chinois s'aligneront sur cette technologie sud-coréenne. Présentée initialement comme "universelle", l'UMTSUMTS Européenne n'avait finalement été que l'une des trois technologies 3G3G mondiales, aux côtés du CDMA2000 1x EVDO des américains et des japonais ou du TD-SCDMA chinois.