Alibaba compte révolutionner l’élevage porcin en Chine grâce à l’intelligence artificielle. © Sonja Birkelbach, Fotolia

Tech

L'intelligence artificielle au secours des éleveurs de cochons chinois

ActualitéClassé sous :intelligence artificielle , élevage cochons , cochon chine

Les agriculteurs chinois vont prochainement tester un nouveau système d'intelligence artificielle qui utilise une combinaison de vision artificielle, de reconnaissance vocale et de capteurs de température pour suivre les déplacements, la santé et le bien-être des porcs.

La Chine possède le plus important cheptel porcin au monde avec environ 700 millions de têtes. La gestion des troupeaux se fait actuellement à l'aide d'étiquettes électroniques RFID. Malgré sa fiabilité, cette technologie est onéreuse et mal adaptée à des échelles aussi importantes. En effet, chaque animal doit être muni d'une étiquette RFID et le suivi suppose une lecture individuelle. On imagine l'ampleur de la tâche lorsqu'il s'agit de gérer des millions de bêtes chaque année.

Mais les choses vont changer grâce à l'intelligence artificielle (IA). Alibaba, géant chinois du commerce électronique qui investit massivement dans ce domaine, a récemment annoncé un accord avec la société d'élevage de porcs Dekon Group et le fabricant d'aliments Tequ Group afin de développer un nouveau système de surveillance.

De la reconnaissance vocale pour écouter les cris des porcelets

L'idée, détaillée par le site chinois Synced, est de recourir à la vision par ordinateur pour suivre les cochons via des caméras qui vont lire des numéros d'identification tatoués sur leur corps. L'objectif initial est de se servir de l'IA pour compter les animaux. Mais Alibaba voit beaucoup plus loin. Il est question de recourir à des capteurs d'infrarouges pour surveiller la température corporelle des porcs et de croiser ces données avec leurs déplacements quotidiens afin d'estimer leur niveau de santé.

Il est également prévu d'utiliser la reconnaissance vocale pour lutter contre la mortalité des porcelets écrasés par leur mère en détectant leurs cris. Ce système pourrait permettre de réduire la mortalité de 3 % et donc d'augmenter la production annuelle. L'analyse vocale pourrait aussi aider à prévenir la propagation des maladies en surveillant la toux des porcs. Alibaba affirme que le recours à l'IA peut réduire les coûts d'élevage et aider à améliorer la qualité de la viande. Bienvenue dans l'agriculture du futur !

Cela vous intéressera aussi