L'IA prendra en compte le goût, l'arôme, la saveur, la structure moléculaire et les nutriments pour associer les aliments et créer ses recettes. © Sony
Tech

L'IA de Sony veut défier Top Chef

ActualitéClassé sous :intelligence artificielle , robotique , gastronomie

Sony IA a dévoilé son Gastronomy Flagship Project, un projet dédié à la gastronomie qui se compose d'une Intelligence artificielle pour la création des recettes, d'un robot pour les réaliser et d'un réseau social de cuisiniers pour une création communautaire.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Qu’est-ce que la gastronomie moléculaire ?  Le sens des mots, Hervé This, physicien et chimiste français, co-inventeur de la gastronomie moléculaire, y tient tout particulièrement. C’est ainsi qu’il nous explique, en vidéo, ce que signifie précisément ce terme de gastronomie moléculaire. 

Alors que les robots de cuisine sont devenus des stars de l'électroménager et ont trouvé leur place sur le plan de travail, Sony a envie d'aller encore plus loin en développant carrément une Intelligence artificielle dédiée à la préparation culinaire. Quelques mois après la création de son laboratoire Sony AI, la firme japonaise a dévoilé son projet phare en matière de gastronomie avec, pour objectif, d'améliorer la « créativité et les techniques » des chefs du monde entier.

Pour créer cette application, Sony AI s'appuiera sur une large source de données, comme des recettes évidemment, mais aussi des informations sur les ingrédients comme le goût, l'arôme, la saveur, la structure moléculaire et les nutriments. L'objectif est de créer des « algorithmes d'intelligence artificielle exclusifs [qui aideront] les meilleurs chefs du monde » pour les accords, la conception de recettes et la création de menus.

Un repas familial préparé par un robot et une intelligence artificielle ? C'est le rêve de Sony. © Sony

Une IA pour créer les recettes, un robot pour les cuisiner

À l'instar de la musique assistée par intelligence artificielle, il existe une combinaison infinie d'ingrédients, et l'IA doit tenir compte aussi de contraintes comme le climat, la saison et les préférences en matière de santé et d'alimentation. En fait, ce projet est à trois étages. Il y aura donc une IA pour créer les recettes, mais aussi un robot considéré comme un « assistant pour chef » et, enfin, l'idée d'un projet de « co-création communautaire » dont les contours restent flous, même si Sony imagine un réseau social où les plus grands cuisiniers mettraient en commun leurs idées et leurs conseils.

Quoi qu'il en soit, Sony s’est entouré de chefs étoilés, de nutritionnistes ou encore de sommeliers pour travailler sur ce Chef Assisting Cooking Robot, capable à distance de préparer les mêmes plats qu'un grand chef. Il y a deux ans, le géant japonais avait dévoilé un concept d'union entre l'IA et la robotique. On pensait que c'était de la science-fiction mais c'était l'esquisse de ce Gastronomy Flagship Project.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !