Boosté à l'Intelligence artificielle, le puissant supercalculateur Perlmutter va aider à concevoir la plus grande carte 3D jamais réalisée de l'univers visible. Il permettra d'étudier l’énergie noire et l’accélération de l’expansion de l’Univers.

Voici le Perlmutter, l'un des supercalculateurs dopés à l'Intelligence artificielle les plus puissants de la Planète. Tout juste dévoilé par le National Energy Research Scientific Computing Center et conçu en partenariat avec AMD, Nvidia et Hewlett-Packard, le Perlmutter a pour mission d'élaborer la plus vaste cartographie en 3D jamais réalisée de l'universunivers visible. Un objectif qui permettra d'étudier l'énergie noireénergie noire autrement appelée énergie sombre. C'est cette forme d'énergie qui permet d'expliquer l'accélération de l'expansion de l'Universaccélération de l'expansion de l'Univers.

Pour cela, le supercalculateur va traiter les données sur cette énergie relevées par le Dark Energy Spectroscopic Instrument (Desi). Implanté au télescopetélescope Mayall près de Tucson, en Arizona (États-Unis), le Desi a pour ambition de mesurer la lumièrelumière émise par des dizaines de millions de galaxiesgalaxies remontant à 12 milliards d'années-lumièreannées-lumière.

Énergie et sombre et matière noire : à la découverte du côté obscur de l'Univers

Un an de données traitées en quelques jours

La machinerie du Perlmutter enferme 1.535 nœudsnœuds comportant à la fois un processeur AMD Epyc 7763, doté de 64 cœurs et de quatre GPU Nvidia A100. Au total, c'est une puissance cumulée de quatre exaflops que peut délivrer le supercalculateur. Il dispose d'une capacité de stockage de 35 pétaoctets.

Avec cet arsenal, Perlmutter serait capable de traiter en quelques jours une année complète de données collectées par le Desi, alors qu'il en faudrait plusieurs semaines, voire des mois, avec les systèmes actuels.

Pour le moment, le Perlmutter n'en est qu'à sa première phase de développement. Un peu plus tard cette année, il évoluera avec un upgrade qui lui ajoutera 3.072 nœuds, chacun doté de deux puces AMD Epyc 7763. En plus du développement de la cartographie 3D de l'Univers et de la recherche sur l’énergie noire, Perlmutter servira également à la recherche sur les énergies « propres ».