Tech

Avec Skybridge, AMD veut unifier les processeurs pour PC et mobiles

ActualitéClassé sous :informatique , processeur , amd

Le fondeur américain AMD a dévoilé Skybridge, une nouvelle plateforme unifiée pour les processeurs ARM et x86 qui sera lancée l'année prochaine. Une connectique commune pour ces deux familles de puces permettra de les installer sur la même carte mère. Cette simplification offrira plus de souplesse aux constructeurs, notamment de tablettes et smartphones, qui n'auront plus à choisir entre les deux architectures.

AMD a présenté son projet Skybridge, qui illustre son concept d’« informatique ambidextre ». Cette plateforme pourra accueillir aussi bien des processeurs ARM que des processeurs x86 sur le même type de carte mère grâce à un socket commun. Skybridge sera lancé en 2015. © AMD

À l'antagonisme actuel entre les plateformes informatiques à architecture ARM (smartphones, tablettes) et x86 (PC), AMD veut substituer une union vertueuse. Un principe que le fondeur définit comme de l'« informatique ambidextre » (en anglais, ambidextrous computing) et qu'il va concrétiser avec le projet Skybridge, dévoilé lors de sa conférence Core Innovation qui s'est tenue à San Francisco. Skybridge est une plateforme matérielle et logicielle qui permet de faire fonctionner indifféremment des processeurs ARM ou x86 sur une même carte mère. Pour cela, les puces seront « pin-compatible », c'est-à-dire qu'elles utiliseront le même connecteur (socket).

Cette plateforme agnostique se destine aux fabricants de terminaux mobiles (tablettes, smartphones), auxquels AMD veut offrir la liberté de concevoir leurs produits sur une base commune et de les adapter avec des processeurs différents selon les applications, les marchés ou la gamme de prix. Skybridge sera disponible à partir de 2015. La plateforme fonctionnera avec des systems on a chip (SoC) gravés en 20 nm. Il y aura au choix des SoC basés sur des cœurs ARM Cortex-A57 (64 bits) compatibles avec Android, ou bien des puces x86 dotées des cœurs Puma+ récemment annoncés avec les SoC Beema et Mullins.

Sur la feuille de route d’AMD figure aussi le projet K12. Il s’agit du premier processeur ARM « maison » dont la sortie est planifiée pour 2016. © ARM

Processeur ARM signé AMD en 2016

La partie graphique sera commune et issue d'une nouvelle génération de GPU basés sur l'architecture AMD Graphics Core Next. Outre l'informatique embarquée et les terminaux mobiles, le concept Skybridge pourrait aussi répondre aux besoins de certaines architectures réseau. Celles-ci trouveraient un avantage à combiner des puces ARM pour des applications courantes et peu gourmandes en ressources et des puces x86 pour les applications nécessitant une grande puissance de calcul.

Outre Skybridge, AMD a également évoqué son projet K12. Il s'agit de la première puce ARM 64 bits fabriquée par le fondeur. AMD n'a pas donné de détails techniques sur cette architecture, dont les premières puces arriveront en 2016.

Cela vous intéressera aussi