Pour débuter dans le codage et le développement, la plateforme Raspberry est une solution très économique. © Raspberry
Tech

Raspberry Pi 400, le clavier qui cache un ordinateur

ActualitéClassé sous :Informatique , Raspberry Pi , Fondation Raspberry

Après l'ordinateur dans l'écran, place à l'ordinateur caché dans le clavier ! Pour environ 75 euros, la fondation Raspberry propose un authentique ordinateur intégré dans un clavier, avec un processeur quadricœur, 4 Go de mémoire vive et une foule de connecteurs. Destiné aux enfants qui souhaitent apprendre à coder, il peut parfaitement contenter les personnes qui utilisent un PC pour surfer sur Internet, envoyer des e-mails ou regarder des vidéos.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un clavier wearable pour écrire en toute circonstance  Petit à petit, les ordinateurs classiques s’effacent au profit de smartphones, tablettes et casques de réalité virtuelle. Le clavier pourrait lui aussi vivre ses dernières heures avec l’arrivée de Tap, un système de reconnaissance de mouvements permettant de taper du texte. Le voici présenté en vidéo. 

Apple et ses iMac, imités ensuite par d'autres fabricants, nous ont habitués à cacher un ordinateur dans un écran. Plus besoin de tour, tout est derrière la dalle, et c'est un gain de place très appréciable. Aujourd'hui, la  fondation Raspberry Pi va encore plus loin puisque son Raspberry Pi 400 est tout simplement un clavier compact avec un ordinateur ARM intégré. Eh oui, tout l'ordinateur (processeur, mémoire, connectique...) se trouve sous les touches du clavier.

À l'aide d'un câble HDMI, il suffit ainsi de le brancher sur un écran ou un téléviseur et le tour est joué. Ou presque... Puisqu'il faut insérer une carte microSD pour le stockage et le système d'exploitation. On peut bien sûr brancher une souris et l'alimentation s'effectue avec un câble USB-C. Le prix ? 70 dollars seulement (environ 75 euros) ! Vous l'aurez compris, ce clavier tout-en-un ne joue pas dans la cour d'un iMac mais il séduira les bricoleurs et les « geeks ».

Processeur quadricœur, 4 Go de mémoire vive et une connectique complète. Ce clavier est un ordinateur prêt à l'emploi. © Raspberry

Disponible en français

C'est l'ambition numéro 1 de la fondation qui vise les développeurs en herbe, et notamment les enfants qui veulent apprendre à coder. D'ailleurs, les plus âgés se souviendront que le design rappelle le ZX Spectrum ou l'Oric Atmos, les ancêtres de nos ordinateurs qui permettaient de développer ses propres programmes sur... cassette. « Le rêve permanent Raspberry Pi est d'inciter les gens à acheter un PC et à devenir des programmeurs informatiques », confirme Eben Upton, le fondateur.

D'un point de vue matériel, cette version intègre un processeur ARM Cortex-A72 quadricœur à 1,8 GHz, 4 Go de mémoire vive, du Bluetooth 5.0 et du Wi-Fi 802.11ac, mais un port Ethernet. Pour la connectique, deux ports micro-HDMI, deux connecteurs USB 3.0 et un USB 2.0. Disponible déjà anglais, allemand, français, italien et espagnol, ce clavier sort aussi dans une version à 100 dollars (environ 100 euros) qui inclut une souris, un câble HDMI et surtout Raspberry OS pré-installé sur une carte micro-SD. Ce sera suffisant pour naviguer sur Internet, regarder des vidéos et la bureautique. Et bien sûr, programmer.

À l'arrière du clavier, des prises USB, des prises HDMI mais aussi une prise Ethernet. © Raspberry
Pour en savoir plus

Le Raspberry Pi 4, la star des mini-PC, revient à la charge

Toujours aussi petit et toujours aussi peu cher, cet ordinateur de poche revient dans une 4e version qui multiplie par trois sa puissance, tout en faisant le plein de connecteurs récents comme l'USB 3.0 et du mini-HDMI. À partir de 38 euros, difficile de trouver mieux !

Publié le 31/07/2020 par Fabrice Auclert

La fondation Raspberry vient d'annoncer une nouvelle version de son célèbre mini-ordinateur à bas coût, le Raspberry Pi. La nouvelle série est inaugurée par le Raspberry Pi 4 Modèle B, qui garde le même format, et le même prix plancher de 35 dollars. Avec une puissance triplée, il rivalise avec un PC de bureau.

Le gain de performances provient du nouveau SoC Broadcom BCM2711 avec quatre noyaux Cortex A72 cadencés à 1,5 GHz. Le second grand changement est au niveau vidéo. La prise HDMI a été remplacée par deux prises micro-HDMI qui peuvent monter à une définition 4K (3.840 × 2.160 pixels) à 60 images par seconde. Cette minuscule carte électronique peut donc piloter deux écrans 4K simultanément.

Plus de mémoire vive en option

Du côté de la connectique, certains éléments ne changent pas, comme la prise casque, la Wi-Fi 802.11ac bi-bande, les connectiques MIPI DSI pour l'affichage et MIPI CSI pour la caméra, ainsi que le GPIO à 40 broches et la possibilité de rajouter un module PoE HAT pour l'alimentation réseau. Le Raspberry Pi 4 B dispose toujours de quatre ports USB, mais deux d'entre eux évoluent en USB 3.0. Le port réseau propose du véritable Gigabit Ethernet (contre une version en USB plafonnée à 300 Mbps sur la 3B+), et le Bluetooth passe à la version 5.0. L'alimentation suit la tendance et passe à l'USB type C.

Le Raspberry Pi 4 B sera décliné en trois versions avec 1, 2, ou 4 Go de mémoire vive. Ils sont déjà en vente au prix de 37,95 euros, 48,95 euros et 58,95 euros respectivement. La fondation a profité de la sortie de son nouveau modèle pour annoncer également une nouvelle version de Raspbian, le système d'exploitation officiel basé sur Debian 10 Buster.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !