Tech

En rachetant ATI, l'empire AMD contre-attaque : vers le quad-core !

ActualitéClassé sous :informatique , amd , ati

-

On s'en doutait depuis le mois dernier, et l'annonce officielle en a été faite hier matin : AMD vient de racheter le spécialiste des processeurs graphiques ATI pour la rondelette somme de 5,4 milliards de dollars, sous la forme de 4.2 milliards en cash et de transfert d'actions.

Au delà du mariage financier, il s'agit surtout d'un mariage de raison : l'objectif pour le numéro deux mondial des microprocesseurs est de concurrencer la « plateformisation » d'Intel, c'est-à-dire la vente pour un type de PC donné d'une solution complète combinant plusieurs technologies. Par ailleurs, AMD espère ainsi gagner en mobilité, un domaine dans lequel il est encore largement supplanté par son rival.

AMD-ATI : Au delà du mariage financier, un mariage de raison (Crédits : AMD-ATI)

Un objectif : concurrencer Intel

Lors d'une conférence rassemblant analystes, médias et responsables d'AMD et d'ATI, la question était sur toutes les lèvres de l'assistance : quelles pouvaient bien être les raisons de cette union ? La réponse la plus simple et la plus immédiate est la suivante : concurrencer le rival de toujours d'AMD, à savoir Intel. En effet, alors que les processeurs de la famille x86 développés par AMD sont bien implantés sur le marché des ordinateurs personnels et des serveurs, ils peinent à trouver leur place sur les plates-formes professionnelles et les notebooks. Ainsi, l'acquisition d'ATI devrait permettre à la société de créer des solutions complètes s'adressant à ces deux secteurs, et de donner un coup d'accélérateur au projet Torrenza, qui prévoit d'améliorer les communications entre Chipset, CPU et mémoire.

Autre technologie qui pourrait voir le jour grâce à ce mariage : une puce unissant CPU et GPU, microprocesseur et processeur graphique. Le fruit de ce rapprochement pourrait être baptisé Media Processing Unit (MPU), et devrait être disponible à l'horizon 2008. Ses cibles principales seraient les ordinateurs portables et les pays émergents.

(Crédits : AMD-ATI)

Intel et AMD font battre les cœurs

Une autre bataille qui s'engage entre Advanced Micro Devices et Intel est celle des processeurs quadruple cœurs. Lors d'une conférence téléphonique, AMD a annoncé qu'un premier modèle serait en démonstration d'ici la fin de l'année, et que la commercialisation de cette technologie pourrait débuter à l'été 2007. Le constructeur a également précisé qu'il s'agirait d'un « véritable quad-core », contenant quatre cœurs séparés, et a présenté ses plans pour sa nouvelle architecture, qui devrait permettre jusqu'à 2 opérations SSE de 128 bits par cycle et inclure un cache de niveau 3. En parallèle, AMD va mettre en route son 4x4, un produit combinant deux dual-core, dont les performances devraient s'approcher de celles d'un quadruple cœur.

En tendant l'oreille du côté d'Intel, on apprend qu'un processeur quatre cœurs contenant deux dual-core devrait également voir le jour avant le mois de janvier prochain.

Le jour de l'annonce officielle du rachat d'ATI, AMD s'est également lancé dans une politique de prix agressive, en n'hésitant pas à diviser par deux les coûts à la vente de certains de ses processeurs. C'est ainsi que l'Athlon 64 X2 5000+ est passé de 696 à 301 dollars, et que le prix de la puce 3800+ a fondu de 303 à 152 dollars. Il est clair que, après avoir perdu du terrain face à Intel, l'empire AMD contre-attaque...

Cela vous intéressera aussi