Tech

L'ordinateur peut reconnaître un homme d'une femme...

ActualitéClassé sous :informatique , technologie , Sony

Sony a déjà intégré la reconnaissance du sourire dans deux de ses appareils photo. Une autre société japonaise fait mieux : son logiciel peut mesurer le taux de sourire (un indice exprimé en pourcentage...), distinguer un homme d'une femme et estimer l'âge...

Le logiciel repère les zones de variation de contraste, ce qui permet d’analyser des images de médiocre qualité et des visages ne regardant pas l’objectif. © Omron

La caméra vous regarde, souriez-lui - si vous voulez - et vous connaîtrez votre indice de sourire : de 0 % pour un visage sévère à 100 % si vous êtes écroulé de rire devant l'engin. Omron, société japonaise d'électronique (grand fabricant de puces RFID), a présenté ce gadget au salon Ceatec, qui s'est tenu au Japon.

La détection du sourire n'est pas une première puisque Sony la propose déjà sur deux appareils photo, les DSC-T200 et DSC-T70 (voir aussi notre guide appareils photo), commercialisés en France et capables de déclencher l'obturateur quand le visage devient souriant.

Le logiciel d'Omron, qui tourne sur PC, va plus loin. Il peut mesurer l'intensité du sourire mais aussi tirer d'autres renseignements de l'image, comme déterminer si le visage est celui d'une femme ou d'un homme. Omron affirme qu'il peut aussi estimer l'âge de la personne ! Pour mettre au point ce logiciel, les équipes d'Omron auraient compilé 10.000 images de visages exhibant toutes sortes d'expressions.

Mesurez votre indice de sourire… © Omron

Pour les malades mentaux et les consommateurs

Sur un PC dont le processeur est cadencé à 3,2 GHz, James Seddon, porte-parole d'Omron, cité par la revue Technology Review, indique que l'analyse ne prend que 44 millisecondes. Toujours d'après lui, le logiciel serait capable de reconnaître un sourire sur l'image d'un visage de seulement 60 pixels de large. Ces performances viendraient de ce que l'analyse de l'image repose essentiellement sur le contraste plutôt que sur les traits.

Ce logiciel sera intégré dans une suite logicielle existant déjà, baptisée Okao Vision. Elle comprend notamment un module de reconnaissance de visage (on dit aussi reconnaissance faciale). Un tel logiciel existe depuis plus de deux ans en version 2D (le visage ne peut être reconnu que vu de face). D'autres sociétés ont également proposé des logiciels de ce genre aux fabricants de téléphones portables, les destinant à remplacer le code Pin. Mais la formule n'a connu qu'un succès limité. Dans sa version 3D, le logiciel d'Omron peut reconnaître le visage d'une personne regardant dans une autre direction.

Pour les applications, Omron imagine que des médecins pourraient être intéressés par l'analyse des visages de malades mentaux afin de suivre l'évolution de leurs émotions. Une autre cible pourrait être constituée par des consommateurs potentiels ébahis devant un nouveau produit ou une publicité supposée hilarante.

Après une série de nouveautés dans les années 2000-2005, on n'avait pas vu d'innovation majeure dans le domaine de la reconnaissance du visage. Mais, manifestement, on ne reste pas inactif dans ce domaine...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi