Tech

Une étrange épidémie chez les iPhone français

ActualitéClassé sous :informatique , explosion d'un iPod , iPhone

Après l'explosion d'un iPod en Grande-Bretagne, la France, et elle seule semble-t-il, connaît une curieuse série d'accidents touchant les iPhone et ressemblant à des implosions. Apple reste muette et la DGCCRF lance une enquête...

Un lot d'iPhone vendus en France est-il défectueux ? © Apple

Mais que se passe-t-il au cœur des iPhone français ? Voilà désormais plus d'une dizaine de cas de fissuration brutale de l'écran, rapportés par des témoins s'exprimant dans différents journaux et habitant dans le sud de la France ou en région parisienne. Le phénomène est toujours le même. En cours d'utilisation, sans signe annonciateur, l'iPhone émet un bruit « assez fort » ou un « crépitement » et l'écran se lézarde intégralement. Parfois le puzzle reste en place mais il arrive que des morceaux soient éjectés. Le journal La Provence évoque le cas d'un jeune Aixois qui aurait reçu un minuscule éclat de verre dans l'œil.

Le plus souvent, l'appareil fonctionne toujours, ce qui exclut un incident affectant uniquement la batterie, comme ce fut le cas en 2006 pour plusieurs modèles de téléphones mobiles et d'ordinateurs portables. Les témoignages n'orientent pas non plus vers une mauvaise utilisation ou un séjour trop long en plein soleil estival.

Les regards se tournent donc vers Apple... qui, ne sachant que dire, ne dit rien. L'une des victimes, un habitant de Saint-Etienne, a, explique-t-il sur LCI, contacté la filiale française du constructeur et s'est simplement entendu répondre que « cela n'est jamais arrivé ». A l'AFP, les responsables d'Apple disent attendre d'examiner les appareils incriminés et, avant cela, « n'avoir rien à ajouter ».

Enquêtes en cours

Du côté des autorités, on commence à s'émouvoir. La Commission européenne a déjà demandé à Apple de s'exprimer publiquement sur le sujet, sans résultats pour l'instant, le constructeur s'étant contenté de qualifier le problème « d'accidents isolés ». Il est vrai que 1,4 million d'iPhone ont été vendus en France et plus de 26 millions dans le monde... En France, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) vient de décider d'ouvrir une enquête pour suivre l'affaire.

Hors de France, c'est le baladeur iPod qui semble plutôt concerné, comme en Grande-Bretagne, où un iPod Touch aurait explosé à Liverpool, et aux Etats-Unis, où une chaîne de télévision (Kiro) a rapporté, en juillet dernier, plusieurs cas d'iPod ayant commencé à flamber.

La balle est désormais dans le camp d'Apple qui doit vérifier la réalité du phénomène... et trouver une explication. A l'heure actuelle, il n'est question ni d'un rappel massif des appareils, ni d'une proposition d'échange (ce que Apple avait dû faire en Corée du Sud pour des iPod Nano aux batteries défectueuses) ni d'une interdiction de vente en Europe.

Cela vous intéressera aussi