Tech

Comment se débarrasser de son micro sans nuire à l'environnement

ActualitéClassé sous :informatique , rentrée scolaire , recyclage de matériel informatique

Matériels polluants, les ordinateurs, les imprimantes et les cartouches d'encre ne doivent pas être abandonnés dans les poubelles. Des solutions existent, pour assurer leur recyclage, voire leur réutilisation.

Recyclés ou réutilisés, les matériels informatiques peuvent avoir une seconde vie... © Nitot / Flickr - Licence Creative Common (by-nc-sa 2.0)

La rentrée scolaire est souvent la période choisie par les ménages pour renouveler leur matériel informatique. Le public ne sait pas toujours quoi faire de ce vieux matériel encombrant et choisit soit de le stocker chez lui ou de le jeter avec les autres ordures. Les ordinateurs sont pourtant des appareils extrêmement polluants. Alors, pour ne pas en arriver là, voici quelques astuces pratiques et respectueuses de l'environnement.

La récupération

Si l'ordinateur fonctionne encore, la meilleure solution est de trouver quelqu'un qui pourrait le récupérer. Les proches doivent être les premiers interlocuteurs. Le cas échéant, les utilisateurs peuvent se tourner vers des professionnels qui se chargent de les récupérer pour les remettre en état et les proposer aux personnes aux revenus modestes. C'est le cas de l'association Emmaüs.

L'association propose aux particuliers de reprendre leur matériel usagé. Elle effectue des tests de capacité puis, s'ils sont bons, elle revend, pour une petite somme, le matériel aux personnes en situation précaire. Autre exemple, l'association Co-Ordinateur récupère le matériel informatique, le revalorise et le redistribue dans des écoles africaines. C'est aussi le cas de l'entreprise Ecodair qui récupère et valorise le matériel usagé, pour le revendre en occasion ensuite. Cette entreprise a notamment été choisie par la mairie de Paris pour récupérer le matériel informatique inutilisé de la municipalité, le remettre en état et le donner à des agents aux revenus modestes.

Les déchetteries

Si l'appareil est hors d'usage, l'utilisateur est invité à prendre contact avec la décharge de sa commune pour savoir si celle-ci prend en charge ce type de déchets. Il sera alors mis dans des bennes à ferrailles, différentes selon la taille du PC et sa composition. La mairie de la commune possède le numéro de la déchetterie la plus proche.

Le distributeur

Depuis le 15 novembre 2007, les distributeurs ont l'obligation de reprendre le matériel usagé d'un consommateur si ce dernier achète un matériel du même type. Charge ensuite au distributeur de le faire traiter dans les filières appropriées, respectueuses de l'environnement. Le public ne doit donc pas hésiter à demander la reprise de leur vieil ordinateur de bureau ou PC portable s'il en acquiert un nouveau.

La revente

Il existe aussi la possibilité de revendre son ordinateur usagé mais encore en état de marche sur les sites Internet dédiés à la vente entre particuliers. Priceminister, Kijiji ou encore eBay proposent notamment ce type de service, chacun à ses conditions. C'est un bon moyen pour amortir le coût d'investissement du nouveau matériel.

Les consommables

De nombreux fabricants de cartouches d'encre pour imprimante proposent de récupérer les cartouches vides. Sur place, elles sont nettoyées, restaurées et alimentées à nouveau par une nouvelle encre. Hewlett-Packard propose ce style de recyclage. Il met d'ailleurs à la disposition des clients des enveloppes pré-timbrées dans chaque nouvelle recharge pour renvoyer les cartouches usagées. Il propose ce service aussi pour tous les matériels informatiques, toutes marques confondues. Cartridge World, spécialisé dans la cartouche d'encre, suggère, quant à lui, aux clients de renvoyer leur cartouche d'encre usagée. Il la réinitialise et la renvoie « comme neuve » aux particuliers. Avec ce système écologique, les clients font aussi jusqu'à 60% d'économie sur le coût de l'achat d'une cartouche neuve.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi