Tech

Blu-Ray ou HD-DVD : Hollywood tranchera ?

ActualitéClassé sous :informatique , Blu-Ray , HD-DVD

-

La guerre qui a longtemps opposé deux formats sur le marché des DVD enregistrables : DVD-R(W) et DVD+R(W), risque malheureusement de se reproduire avec deux nouvelles évolutions technologiques dans ce domaine. En effet, pour succéder au DVD, deux technologies s'opposent : l'HD-DVD et le Blu-Ray. Ces deux formats reposent sur la technologie du laser bleu pour stocker bien plus de données sur une galette de 12cm que le DVD (qui utilise un laser de type rouge).

Blu-Ray vs HD-DVD

Le format HD-DVD a été développé par NEC et Toshiba, tandis que le Blu-Ray est supporté par Dell, HP, Hitachi, LG, Matsushita , Pioneer, Philips, Samsung, Sharp, Sony, TDK et Thomson.

Comme d'habitude, chaque format a des atouts à faire valoir. L'HD-DVD permet d'être produit avec des coûts moins élevés et ne nécessite que quelques évolutions au niveau des lignes de production chez les fabricants de graveur / lecteur de DVD. L'HD-DVD permet également d'offrir en standard une compatibilité avec le format DVD classique. De son côté, le Blu-Ray à l'avantage d'offrir une capacité de stockage plus importante : un maximum de 50 Go contre 30 Go pour l'HD-DVD ou 8.5 Go pour le DVD enregistrable (DVD+R9 ou double couche). Le Blu-Ray nécessite également une cartouche protectrice autour du média (ce qui alourdi son poids et augmente son encombrement), chose qui n'est pas nécessaire sur l'HD-DVD.

Les premiers graveurs Blu-Ray ont déjà été commercialisés au Japon et ils coûtent plus de 3000$ US. Les premières unités HD-DVD sont attendues quant à elle pour l'année prochaine. Elles devraient être proposées à des prix plus intéressants.

Il est apparemment utopique de penser, que comme pour le DVD, des unités double format (Blu-Ray + HD-DVD) voient le jour. Les deux formats nécessitent en effet des parties optiques et mécaniques très différentes (alors que ce n'était pas le cas pour le DVD-R et le DVD+R) qui seraient difficiles d'intégrer dans une unité aux dimensions classiques. En plus de cela, fabriquer un tel produit poserait des problèmes techniques et engendrait des coûts de production bien trop élevés (il faut également penser au coût double des licences liées à ces deux technologies propriétaires).

La guerre entre ces deux formats n'en n'est qu'à ses balbutiements. On peut toutefois penser, comme de nombreux analystes, qu'elle sera remportée par l'un des deux formats lorsque les grands studios de production hollywoodiens auront décidé de faire confiance à tel ou tel format. Pour le moment, Hollywood est dans une phase "d'observation et d'analyse". Une chose est certaine : Hollywood n'a nullement envie de supporter les deux formats en même temps, principalement pour des raisons de coûts de production et de stocks.

Alors, Blu-Ray ou HD-DVD ? Aujourd'hui, le suspens reste entier mais un début de réponse devrait commencer à se profiler l'année prochaine puisqu'on prévoit que les technologies de stockage à laser bleu commenceront réellement leur percer vers la fin de l'année 2005.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi