Tech

Une appli permet aux sourds de suivre les conversations

ActualitéClassé sous :informatique , sourd , Surdité

Le financement participatif rend possible la concrétisation d'idées originales. Un nouvel exemple : une start-up, Transcense, développe une application pour les sourds et malentendants transcrivant les conversations à plusieurs sur un smartphone.

Un exemple de l'application de Transcense à l'œuvre sur l'écran d'un smartphone. © Transcense

Une équipe internationale a développé une application qui permet de transcrire les conversations sur son smartphone et de savoir en temps réel qui a dit quoi, offrant aux sourds et malentendants la possibilité de participer aux discussions à plusieurs sans que leurs interlocuteurs n'aient à connaître la langue des signes.

À première vue, les conversations ressemblent à celles que l'on partage à l'écrit sur les réseaux sociaux ou par SMS, mais la vraie innovation vient de la retranscription en temps réel de ce que chacun dit, même en présence de plusieurs personnes.

Présentation de l'application développée par Transcense. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle avec deux barres horizontales en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître, si ce n'est pas déjà le cas. En passant simplement la souris sur le rectangle, vous devriez voir l'expression « Traduire les sous-titres ». Cliquez pour faire apparaître le menu du choix de la langue, choisissez « français », puis cliquez sur « OK ». © Transcense, YouTube

Une appli développée par financement participatif

Les fondateurs de la start-up Transcense, un Américain, un Français,un Néerlandais et un Taïwanais, tous malentendants et étudiants aux États-Unis, expriment dans une vidéo de présentation les difficultés à vivre leur handicap au quotidien, soulignant que seulement une conversation en anglais sur quatre peut être lue sur les lèvres. Le système du microphone a été programmé grâce à des algorithmes qui peuvent identifier chaque interlocuteur d'après la fréquence de sa voix et grâce à un code couleur qui permet de suivre aisément la discussion à l'écrit.

Cette application sera commercialisée en décembre (en anglais) et peut déjà être précommandée au prix de 25 dollars (environ 20 euros). L'équipe lève actuellement des fonds sur un site de financement participatif (Indiegogo) et a déjà presque atteint son objectif.

Il y a quelques semaines, des chercheurs du Georgia Institute of Technology ont annoncé avoir développé une application similaire destinée aux utilisateurs de Google Glass avec une fonction de transcription textuelle, mais pour un seul interlocuteur. La conversation est retranscrite par l'application Captioning on Glass afin que le porteur de ces lunettes puisse la suivre à l'écrit sur son smartphone.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi