Tech

Adobe propose un stylet et une règle pour dessiner sur un écran tactile

ActualitéClassé sous :informatique , adobe , logiciel de création numérique

L'éditeur de logiciels de création numérique Adobe se lance pour la première fois dans la conception de matériel, en dévoilant les prototypes d'un stylet et d'une règle interactive pour la tablette iPad d'Apple. Ces deux outils connectés à un service cloud s'adressent d'abord aux professionnels, mais pourraient séduire un plus large public grâce à leur fonctionnement très intuitif.

Le stylet Mighty et la règle Napoléon se combinent pour créer des formes courbes ou angulaires. L’utilisateur peut se servir de son doigt comme d’une gomme virtuelle pour effacer un trait. © Adobe

À l'occasion de sa conférence annuelle MAX, l'éditeur Adobe a créé la surprise en officialisant un projet d'accessoires pour tablettes couplés à son service en ligne Creative Cloud. Il s'agit d'un stylet qui porte le nom code Mighty et d'une règle intelligente surnommée Napoléon.

Le stylet est conçu pour fonctionner avec une tablette iPad ou un iPhone en se connectant via une liaison Bluetooth Low Energy (LE). Il s'utilise avec une application de dessin spécifique, sur laquelle Adobe n'a pas livré beaucoup de détails. Le corps du stylet est de forme triangulaire légèrement torsadée pour assurer une bonne prise en main. La mine est sensible à la pression afin, selon Adobe, de dessiner de la même manière qu'à la main. L'application associée au stylet fait la différence entre le stylet et le doigt, de sorte que l'on peut, par exemple, utiliser l'index en guise de gomme virtuelle pour effacer un trait. On peut également se servir d'un doigt pour annuler une action en tapotant une fois l'écran, ou la rétablir en tapotant deux fois.

Le stylet Mighty (puissant en français) et la réglette Napoleon (sans accent en anglais) : ce sont les curieux noms de deux périphériques Bluetooth pour iPad (et iPhone) proposés par l'éditeur de logiciels Adobe pour dessiner à même l'écran tactile. Le bouton du stylet donne accès à un menu et la petite règle est interactive : il suffit de la poser sur l'écran pour afficher une ligne et des options permettent de créer facilement diverses formes géométriques. © Adobe

Des outils pour tablettes liés à un service cloud

Le stylet est doté d'un bouton qui ouvre un menu dans l'application de dessin, proposant les thèmes Kuler que connaissent bien les utilisateurs des logiciels Photoshop, Indesign ou Illustrator. Ces thèmes personnalisables permettent notamment de sélectionner le type de trait et les textures que l'on veut obtenir, ou d'accéder à une palette de couleurs. Ils seront hébergés dans des serveurs distants (cloud computing) via le service Creative Cloud.

Sur le même principe, l'utilisateur peut ouvrir un presse-papier dans lequel sont stockés tous les croquis qu'il a créés auparavant et enregistrés sur son compte Creative Cloud. Le stylet contient les informations du compte, ce qui rend possible une utilisation avec divers terminaux mobiles, en retrouvant à chaque fois les contenus et les réglages personnalisés.

Un stylet et une règle Adobe bientôt commercialisés ?

La règle Napoléon se connecte elle aussi en Bluetooth Low Energy. Combinée avec le stylet, elle permet non seulement de tracer des lignes mais aussi d'autres formes courbes et angulaires. Lorsqu'elle est posée sur l'écran, la règle projette une ligne virtuelle qu'il suffit de suivre avec le stylet, sans avoir besoin d'être très précis car le logiciel corrige automatiquement. Les diverses formes disponibles sont matérialisées sur le dos de la règle et il faut appuyer dessus pour passer de l'une à l'autre.

Pour le moment, Mighty et Napoléon sont au stade de prototypes, et Adobe ne s'est pas avancé sur une éventuelle commercialisation. Mais ces deux accessoires semblent déjà très aboutis et introduisent une expérience inédite, qui pourrait intéresser des professionnels comme les architectes et les dessinateurs. On imagine également le succès de ces outils pour des applications grand public de créativité ou à visée éducative. Avec de tels produits, Adobe trouverait un levier pertinent pour mieux vendre ses logiciels et services en ligne, comme l'on fait avant lui Apple ou Google.

Cela vous intéressera aussi