Tech

En vidéo : changer de visage à volonté avec le maquillage numérique

ActualitéClassé sous :image 3D , face tracking , projection mapping

Le producteur japonais Nobumichi Asai a mis au point une technique de face hacking grâce à laquelle il peut transformer le visage d'une personne à volonté en projetant un maquillage de synthèse. Le résultat est impressionnant...

Changez de visage en un clic avec Omote  Changer de visage à volonté : le fantasme sent la science-fiction mais dans le monde virtuel, c'est possible. En combinant tracking et projection vidéo, Omote permet de changer de visage en l’espace d’une seconde. Découvrez cet étrange masque en vidéo. 

Vous vous souvenez peut-être de la technologie IllumiRoom de Microsoft qui permet de transformer une pièce en aire de jeu interactive grâce à un vidéoprojecteur et un Kinect. Ce dernier scanne la pièce pour en modéliser les volumes et les couleurs de chaque objet, et le système projette ensuite une image adaptée qui transforme l'apparence de la pièce de façon bluffante. Cette technologie est encore en développement avec des déclinaisons comme le projet RoomAlive, mais elle a visiblement inspiré d'autres applications.

Le dispositif mis au point par le créateur japonais Nobumichi Asai transforme l’apparence du visage en temps réel. Le système utilise la projection en 3D et le suivi des mouvements de la tête pour obtenir ce rendu spectaculaire. © Nobumichi Asai, YouTube

Ainsi une équipe de Japonais dirigée par le producteur Nobumichi Asai a présenté « Face Hacking », une œuvre technologique créative très impressionnante qui consiste à projeter sur des visages des images adaptées en temps réel. Celles-ci transforment totalement votre apparence.

Le studio utilise des dispositifs de tracking des mouvements de la tête et de projection 3D pour obtenir ce rendu spectaculaire. La même équipe avait déjà présenté Omote, montré sur la première vidéo ci-dessus. La technique est encore un peu lourde pour une utilisation individuelle...

Ces deux personnages ne sont pas des images de synthèse mais de vrais humains maquillés avec la technologie numérique mise au point par le producteur japonais Nobumichi Asai. © Nobumichi Asai