Le système d’artillerie Caesar équipe l’armée française depuis 2008. © Nexter
Tech

Tout savoir sur le canon Ceasar que la France fournit à l'Ukraine

ActualitéClassé sous :Guerre du futur , artillerie , canon

Pour mener à terme son offensive dans le Donbass, l'armée russe pilonne intensément les forces ukrainiennes avec son artillerie. Pour que l'armée ukrainienne puisse contre-attaquer, les alliés de l'Otan fournissent des pièces d'artillerie de 155 mm. Parmi elles, les canons français Caesar. Futura vous dit tout sur ce canon made in France.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L'armée américaine dévoile un véhicule se déplaçant à plus de 10.000 km/h !  Un centre d’essai de pointe et de technologies avancées de l'US Air Force a dévoilé la vidéo d’un mystérieux engin se déplaçant, sur la terre ferme, à la vitesse faramineuse de 10.620 kilomètres par heure ou 8,6 fois la vitesse du son ! 

En fin de semaine dernière, lors d'une interview à Ouest-France, le Président Emmanuel Macron a glissé une petite phrase qui n'est pas passée inaperçue auprès des Ukrainiens. Il expliquait que parmi les armements lourds, la France allait livrer 12 canons Caesar, des milliers d'obus, ainsi que des missiles Milan. En parallèle depuis ce week-end, une quarantaine d'artilleurs ukrainiens sont en formation en France au camp de Canjuers, dans le sud de la France, pour que les équipages et les systèmes d'artillerie soient opérationnels début mai. Avec cette fourniture d'armes lourdes, la France rejoint ainsi plusieurs pays de l'Otan, comme les États-Unis, le Canada, la Pologne, le Royaume-Uni... Tous gardent à l'esprit de faire en sorte de ne pas franchir la ligne rouge qui pourrait en faire des cobelligérants.

Conçu par Nexter, le système d'artillerie Caesar n'est pas seulement un canon. Il est intégré à un camion tout-terrain 6x6 ou 8x8 doté d'une autonomie de 600 kilomètres. Son moteur de 460 Ch lui permet de rouler sur route à 80 km/h. L'avantage de cet ensemble, c'est qu'il permet à la pièce d'artillerie de se déplacer rapidement et changer de position fréquemment après ses salves. Comme les 72 obusiers fournis par les États-Unis, ce canon long dispose d'un calibre de 155 mm. Il est capable de frapper une cible à 40 kilomètres avec une excellente précision. Sa capacité de tir est de six coups par minute. L'ensemble peut être transporté par un Hercules C130 ou un A400M Atlas.

Conçu pour doter l’armée française d’un canon moderne, le Caesar est en service dans l’artillerie depuis 2008. © Nexter

Un système d’artillerie mobile et précis

Actuellement, l'armée française dispose de 76 canons Caesar et prévoit d'en acquérir 33 dotés du nouveau standard NG. Celui-ci permet d'améliorer sa résistance, notamment celle de sa cabine. La précision des tirs est encore optimisée par une mise à niveau des instruments. Le Caesar NG sera également capable d'utiliser les futures munitions de précision. À moins qu'il ne soit compensé, ce don de 12 canons aux forces ukrainiennes devrait réduire le futur parc de 109 canons que devait compter l'armée française à l'horizon 2025.

Le Caesar a notamment servi au Levant pour la lutte contre le groupe État islamique de 2016 à 2019. En tout, plus de 100.000 obus et fumigènes ont été tirés avec ces systèmes lors d'opérations extérieures. S'il est réputé pour son efficacité, l'utiliser pour faire face au rouleau compresseur russe est une autre affaire. Car sur le théâtre du Donbass, l'armée russe emploie sa doctrine habituelle de bombardements massifs avec de nombreuses pièces d’artillerie. Une technique classique et violente permettant d'amenuiser les forces ennemies et leur matériel avant d'envisager un assaut avec des troupes. Il s'agit essentiellement de canons de 152 mm dotés d'une grande portée, mais moins mobiles et moins précis. De fait, face à cette artillerie russe, avec les canons 155 mm américains, ces 12 Caesar pourraient donner l'avantage de la mobilité et de la précision aux forces ukrainiennes et changer le cours de la bataille du Donbass.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !