La société américaine Nod Labs s’apprête à commercialiser une bague électronique qui permet de contrôler toutes sortes d’interfaces et d’appareils. Elle fonctionne grâce à une connexion Bluetooth et une série de capteurs qui reconnaissent une variété de gestes pour piloter des smartphones, des tablettes, des ordinateurs ou des téléviseurs. Le lancement est prévu cet automne.
Cela vous intéressera aussi

L'idée d'utiliser une bague électronique comme interface de contrôle ouvre la voie à de nombreuses possibilités. Google y pense comme alternative aux mots de passemots de passe, tandis qu'une équipe du Massachusetts Institute of Technology (MIT) veut en faire une liseuse pour les non-voyants. Alors que ces projets sont encore loin d'aboutir, une autre bague électronique est sur le point d'être commercialisée. Il s'agit de Nod, conçue aux États-Unis par la société californienne Nod Labs.

Cette bague permet de contrôler avec des gestes un grand nombre d'appareils électroniques, un peu comme permet de le faire le système Leap Motion. La différence est que Nod n'utilise qu'une simple connexion BluetoothBluetooth Low Energy pour communiquer avec le terminal concerné. La bague se présente comme un gros anneau pesant environ 56 grammes et renferme une série de capteurscapteurs inertiels qui détectent les positions et mouvementsmouvements de la main. Nod se porteporte à l'index, avec une partie aplanie orientée vers la paume dont la surface tactilesurface tactile réagit aux gestes effectués avec le pouce. Sur les côtés de cette zone tactile se trouvent d'autres capteurs qui détectent le contact avec les doigts adjacents.

La bague électronique Nod renferme une série de capteurs inertiels ainsi qu’une zone tactile. Elle reconnaît un certain nombre de mouvements qui permettent notamment de contrôler l’interface d’un lecteur de musique ou d’un navigateur Internet, de parcourir des documents ou de jouer à des jeux vidéo. © Nod Labs

La bague électronique Nod renferme une série de capteurs inertiels ainsi qu’une zone tactile. Elle reconnaît un certain nombre de mouvements qui permettent notamment de contrôler l’interface d’un lecteur de musique ou d’un navigateur Internet, de parcourir des documents ou de jouer à des jeux vidéo. © Nod Labs

Bague high-tech compatible Android, iOS, OS X et Windows

C'est grâce à cette configuration que la bague peut reconnaître des gestes faits avec deux ou trois doigts, ainsi qu'un certain nombre de mouvements tels que le balayage et la rotation. Nod est compatible avec les smartphones et les tablettestablettes Android et iOSiOS, les ordinateursordinateurs sous Windows et Mac OS X, les caméras portables de la marque GoPro et certains téléviseurs de dernière génération. De plus, la bague peut aussi se connecter à des appareils Wi-FiWi-Fi en se servant du smartphone, auquel elle est reliée par Bluetooth, comme d'une passerellepasserelle. Elle s'utilise avec des applicationsapplications disponibles sur un magasin dédié. Nod Labs propose une APIAPI afin que les développeurs puissent inventer de nouveaux usages.

Parmi les exemples d'usage que l'on peut découvrir dans la vidéo de présentation figurent la possibilité de contrôler la lecture de musique sur un téléphone mobile, de naviguer dans un document en tournant les pages de l'index ou encore de taper du texte sur un clavierclavier virtuel en faisant glisser le doigt d'une touche à l'autre grâce à la technologie Swype, présente sur de nombreux smartphonessmartphones et tablettes. Nod est étanche jusqu'à 50 mètres de profondeur et dotée d'une batterie de 23 mAh qui, selon son concepteur, lui assure une autonomieautonomie d'une journée. La bague est disponible en précommande au tarif de 149 dollars (107 euros) et sera livrable à partir de l'automneautomne prochain.