Tech

Coin, la multicarte sécurisée par smartphone qui allège le portefeuille

ActualitéClassé sous :électronique , carte bancaire , carte à puce

Une start-up américaine vient de présenter Coin, une carte magnétique spéciale qui fait beaucoup parler d'elle outre-Atlantique. Elle est capable de regrouper sur un seul support l'équivalent de huit cartes différentes (carte de paiement, de fidélité, de membre d'un club, etc.). Sa sécurisation par une liaison sans fil avec un smartphone est un atout aux États-Unis, mais pas en Europe.

Coin est capable de regrouper jusqu’à huit cartes magnétiques différentes, qu’il s’agisse de cartes de paiement, de fidélité, ou d'un club. Il suffit de presser son unique bouton pour passer de l’une à l’autre. La sécurisation des transactions est assurée grâce à une liaison radio avec le smartphone du propriétaire de la carte. © Coin

Alléger le portefeuille et regrouper toutes les cartes magnétiques qui s'y logent en une seule, c'est ce que propose Coin, une start-up de San Francisco (États-Unis) avec un produit du même nom. Adoptant le format classique des cartes bancaires, elle est dotée d'une bande magnétique et possède également un petit écran LCD et un unique bouton tactile.

Son principe d'utilisation est très simple. Coin est capable de dupliquer n'importe quelle carte pourvue d'une bande magnétique. Elle peut ainsi en cumuler jusqu'à huit différentes, qu'il s'agisse d'une carte bancaire, de fidélité, d'une carte cadeau, de membre, etc. Pour basculer de l'une à l'autre, de la carte de fidélité à celle de la médiathèque par exemple, il faut appuyer sur l'unique bouton de Coin. La bande magnétique se modifie pour délivrer immédiatement les informations correspondant à la carte adéquate. En outre, le type de carte s'affiche sur le petit écran LCD monochrome de Coin, et si la carte sert à payer, on y trouve également les quatre derniers chiffres et la date d'expiration, ou encore l'historique des achats.

Le fonctionnement de la carte Coin en pratique. Pour payer l'addition dans un restaurant, par exemple, il suffit de presser le bouton pour choisir la carte à utiliser et ne pas éloigner Coin du smartphone auquel elle est reliée. La duplication des différentes cartes se fait grâce à un petit accessoire qui se branche sur la prise audio du smartphone. © Coin, YouTube

La carte Coin, une idée américaine pour... les Américains

Grâce au système Coin, il est possible de payer en lisant sa piste magnétique à partir d'un terminal de paiement. Pratique... surtout pour un pays comme les États-Unis, dont les puces des cartes bancaires avec un code sont très peu exploitées pour effectuer des achats. En Europe et surtout en France, à part pour régler les trajets sur l'autoroute, ce système de piste magnétique est beaucoup moins utile et moins sécurisé que n'importe quelle carte à puce avec son code à quatre chiffres.

En revanche, aux États-Unis, Coin renforce paradoxalement la sécurité. Ainsi, elle est associée à un smartphone via une connexion Bluetooth. Sans cela, le règlement ne peut pas être effectué. D'ailleurs, c'est ce même smartphone qui permet de dupliquer les cartes originales, en passant par une application dédiée. En effet, la Coin est livrée avec un lecteur de piste magnétique miniature qui se branche sur la prise audio du smartphone. La start-up n'explique pas comment les données sont transmises, mais il faut faire glisser la carte originale dans cet accessoire pour que l'ensemble des données soit transmis à la Coin. Les transferts d'informations entre la carte et le smartphone sont sécurisés par une clé de chiffrement de 128 ou 256 bits. Et si l'utilisateur oublie sa carte, il est immédiatement prévenu par un message sur son mobile. Évidemment, si c'est le mobile qui est oublié ou que sa batterie est déchargée, l'affaire se complique. Toutefois, par sécurité, Coin se désactive lorsqu'elle est éloignée un peu trop longtemps du téléphone.

Que se passe-t-il le jour où l'on dérobe la veste de l'utilisateur, dans laquelle se trouvent à la fois Coin et le téléphone ? Si un tel système ne débarquera certainement pas en France en raison de son manque de sécurisation (absence de puce), le principe est intéressant, même si l'avenir semble plutôt promis aux solutions de paiement sans contact (NFC). En attendant que Coin se lance dans la carte multifonction à puces, cette carte ne sera disponible qu'à l'été 2014 aux États-Unis. Toutefois, pour le moment, il est possible de la précommander pour la moitié de son futur tarif, qui s'élèvera à 100 dollars (environ 75 euros). Un prix qui reste rédhibitoire par rapport à celui d'un porte-carte, si l'on met de côté l'aspect pratique de Coin.

Cela vous intéressera aussi