Dans la dernière version du projet Ara de Google, l’écran principal, le processeur et la mémoire vive ne sont pas amovibles. Mais le reste du châssis peut recevoir six modules différents. © Google

Tech

2017, année des smartphones modulables ?

ActualitéClassé sous :électronique , smartphone , smartphone modulable

L'année prochaine devrait voir l'arrivée de plusieurs modèles de smartphones modulables dont on pourra adapter les fonctionnalités selon les besoins. Si LG a pris une longueur d'avance avec son G5, il sera bientôt rejoint par Google avec son smartphone Ara, le PuzzlePhone et vraisemblablement un Moto X signé Lenovo. Voici les dernières informations sur ces divers projets.

Le printemps a été riche en événements concernant l'arrivée sur le marché des premiers modèles de smartphones modulables, avec la sortie du LG G5 et la présentation d'une version aboutie du projet Ara signé Google. Ce type de téléphone se distingue par ses « blocs » interchangeables permettant d'augmenter leurs performances ou de remplacer une pièce défectueuse.

C'est le concept d'un designer néerlandais, Dave Hakkens, qui est à l'origine du phénomène. Ses Phonebloks sont des petits modules (processeur, disque dur, capteur photo, etc.) pouvant être facilement changés et mis à jour. Assemblés, ils forment un smartphone plus ou moins optimisé, à la manière d'un PC de bureau par exemple. Au-delà des économies que cette solution pourrait générer pour les utilisateurs, il s'agit également d'un bon moyen de lutter contre l'obsolescence programmée des smartphones.

Cette idée a inspiré le laboratoire ATAP de Google qui a développé le projet Ara. D'abord présenté comme un projet similaire, constitué de presque autant de modules qu'un smartphone peut avoir de composants, il a peu à peu évolué jusqu'à devenir une réalité un peu moins ambitieuse lors de la dernière conférence Google I/O de Mountain View (États-Unis). Il prend désormais la forme d'un smartphone doté de six modules interchangeables seulement : deuxième écran, capteur photo, mémoire, haut-parleur, etc. L'écran, le processeur et la mémoire vive sont quant à eux regroupés dans un seul et même bloc ne pouvant pas être modifié. Un kit pour développeurs doit être distribué à l'automne avant une commercialisation auprès du grand public courant 2017. 

Voilà plusieurs années maintenant que Google planche sur son concept de smartphone modulable Ara. Il devait être lancé l’année dernière à Porto-Rico pour un test pilote qui n’a finalement pas eu lieu. Cette vidéo montre la dernière version du mobile qui dispose désormais de six modules interchangeables. © Google, YouTube

Un nouveau Moto X modulable chez Motorola

Il existe un autre smartphone fonctionnant sur le même modèle, en provenance de la Finlande et beaucoup moins médiatisé. Le PuzzlePhone se compose d'uniquement trois blocs (un pour l'écran, un autre pour la batterie et enfin le cœur du système avec processeur, mémoire et capteur photo regroupés) et devrait être disponible avant la fin 2016. Signalons également que Motorola (marque appartenant à Lenovo) devrait sous peu dévoiler une nouvelle version de son Moto X pouvant recevoir des modules interchangeables.

Au final, le seul modèle de smartphone modulable actuellement disponible sur le marché est le LG G5, présenté au Mobile World Congress de Barcelone en février 2016 et qui présente l'originalité d'être doté d'une barre coulissante permettant de changer de batterie en quelques secondes. Outre sa batterie amovible, le principe de ce téléphone modulable est de pouvoir accueillir des blocs interchangeables, à commencer par des modules photo ou audio. Le LG G5 est disponible en France à partir de 699 euros.

Cela vous intéressera aussi
À voir aussi :