Le Ravn X ressemble à un avion de chasse moderne et il en a les dimensions. © Aevum
Tech

Un drone géant pour envoyer des satellites dans l'espace

ActualitéClassé sous :drone , fusée , moteur fusée

Plus besoin de faire partir les fusées du plancher des vaches, pour lancer des satellites dans l'espace. Ce gigantesque drone autonome de 24 mètres de long à l'allure futuriste, pourra lancer sa charge entre 10 et 20 kilomètres d'altitude. C'est sans doute la solution la plus économique du moment.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment mettre un satellite en orbite autour de la Terre ?  Sans même que nous en ayons conscience, les satellites sont devenus indispensables à notre quotidien. Les moyens de communication, de surveillance et une bonne partie des recherches scientifiques en dépendent. Alors, comment mettre en orbite un satellite ? Le Cnes nous répond dans cette courte vidéo didactique. 

L'époque est au recyclage avec la réutilisation des lanceurs chez SpaceX et leur retour sur Terre toujours spectaculaire. Mais pour lancer de petits satellites il n'y a pas forcément besoin de telles fusées. C'est avec un drone que l'entreprise américaine Aevum souhaite lancer les satellites. Le Ravn X présente sous certains aspects des ressemblances avec le Virgin Orbit ou le Stratolaunch. En revanche, c'est un drone autonome. En plus de régler les risques humains, ce drone aura l'avantage de pouvoir réaliser des rotations, c'est-à-dire revenir chercher une charge et la mettre en orbite rapidement.

Avec une flotte d'aéronefs, Aevum explique qu'il serait possible de réaliser des lancements toutes les 180 minutes. Le fait de ne pas avoir de pilote à bord permettra d'aller le plus loin possible dans les accélérations, c'est-à-dire les fameux G difficiles à supporter par le corps humain. Les trajectoires de montée seront bien plus raides que pour un avion. Le RavnX pourra également voler quelles que soient les conditions météo. Lorsqu'il atteindra une altitude comprise entre 10 et 20 km, le drone pourra alors lancer sa fusée capable de contenir 100 kg de charge utile.

Sur cette vidéo promotionnelle, on peut voir l’aspect du RavnX. Pour les besoins de la séquence, le drone est aligné et tracté sur une piste de décollage. © Aevum

Un contrat avec l'US Space Force

Autre atout, le Ravn X sera capable de se poser sur une piste de seulement 1,6 kilomètre et son atterrissage sera également court. Il pourrait donc opérer de pratiquement n'importe quel aéroport sur la planète. Et pourtant, le RavnX est gigantesque. Avec son allure d’avion furtif militaire, il mesure 24 m de long, 5,5 m de haut et dispose d'une envergure de 18 m. La charge utile encapsulée dans une ogive est placée sous le fuselage. L'appareil est propulsé par deux turboréacteurs d'avion. Sa masse au décollage est énorme par rapport à un gros drone militaire, puisqu'il pèse 25 tonnes au décollage. Pour le moment, l'aéronef, n'est pas encore opérationnel. Mais cela ne saurait tarder, car parmi ses gros clients, il y a l'US Space Force. La nouvelle force spatiale américaine, compte utiliser le système Ravn X pour lancer sa mission ASLON-45 qui consistera à positionner un ensemble de petits satellites en orbite terrestre basse. Dans tous les cas, par rapport à ses concurrents pilotés par un humain, le Ravn X restera certainement la solution la plus économique, dénué d'équipage, il peut, par exemple, dégager plus rapidement qu'eux de la zone de largage de la fusée.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !