Ce drone peut s’accrocher à un élément et y rester le temps nécessaire pour des missions de surveillance, par exemple. © Adaptive Robotics Lab
Tech

Ce drone en pince pour les objets

ActualitéClassé sous :drone , Adaptive Robotics Lab , drone surveillance

-

Pour éviter qu'un drone n'épuise sa batterie en vol stationnaire, des ingénieurs ont créé une sorte de pince qui lui permet de s'agripper à des éléments. Cette pince pourrait permettre de mener des missions de surveillance de longue durée.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Tchernobyl : exploration en drone du réacteur nucléaire 5  Le drone Elios 2 de Flyability a permis aux chercheurs d'inspecter le réacteur 5 du site de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, afin de déterminer s'il y avait de l'uranium. C'est la première fois que le réacteur est étudié depuis la catastrophe d'avril 1986. © Flyability 

Pour plus de discrétion mais aussi pour économiser la batterie, des ingénieurs de la Colorado State University aux États-Unis ont équipé un drone d'une pince mécanique. Celle-ci lui permet de s'accrocher où il peut, le temps nécessaire. Pratique et discret lorsque l'objectif consiste à surveiller en utilisant la caméra du drone, sans que celui-ci se fasse remarquer par son vrombissement, par exemple.

De même, au lieu d'évoluer en vol stationnaire et de ponctionner l'autonomie de précieuses minutes, l'aéronef peut se fixer des heures durant à un élément pour poursuivre sa mission de façon statique.

Le petit drone est équipé d’une pince qui lui permet de s’accrocher à l’endroit voulu. Une fois agrippé, le mécanisme ne nécessite pas de source d’énergie pour le maintenir. © Adaptive Robotics Lab

Un drone qui sait s'accrocher

Les ingénieurs ont exploité un micro-drone quadrirotor et le système de pince qui a l'allure de celle du petit robot roulant pour les projets éducatifs, le DJI RoboMaster EP Core. Un piston radiocommandé vient tirer un câble qui ferme la pince dont les embouts sont constitués de caoutchouc. La pince est placée au-dessus du drone, elle ne permet pas de transporter des objets, ce qui viendrait déstabiliser le drone en raison du poids, elle ne sert qu'à s'agripper à un objet ou un élément fixe de l'environnement.

La pince a l'avantage de pouvoir s'accrocher à des éléments de tailles différentes et de ne pas consommer d'énergie lorsque le piston n'est plus activé une fois la prise saisie. Lorsque le drone vole, cette pince reste fermée. L'application la plus évidente de ce système reste la surveillance, avec l'équivalent de la pose d'une caméra à un endroit difficile d'accès.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !