Ces drôles de casques sont en fait un équipement de réalité virtuelle pour explorer la forêt à travers les yeux des animaux et insectes qui la peuplent. © Marshmallow Laser Feast

Tech

Drôle de Tech : une cure de désintox pour les accrocs du Bitcoin, un drone parasol et une étonnante balade en forêt

ActualitéClassé sous :Drôle de Tech , drone , madame tussauds

Dans le viseur de Drôle de Tech cette semaine, un drone surprenant transformé en parasol, des personnages en cire qui vous interpellent chez Madame Tussauds, une balade virtuelle à travers les yeux d'une libellule, un impressionnant ballet de bateaux autonomes et une cure pour soigner les accrocs aux cryptomonnaies. Go !

Notre rendez-vous hebdomadaire vous propose un regard décalé sur l'actualité des nouvelles technologies. Le parti est de vous divertir, de vous surprendre et de vous faire rêver... ou soupirer.

Un drone parasol

Les drones vont libérer l'humanité d'un fardeau qu'elle n'a que trop longtemps enduré : devoir tenir un parapluie ou une ombrelle. L'entreprise japonaise Asahi Power Service a l'intention de commercialiser son Free Parasol, un drone quadricoptère fixé à une ombrelle qui se chargera de vous garder à l'abri du soleil. Pour cela, il est équipé d'une caméra et d'un logiciel qui détectent le sommet de la tête et lui permettent de suivre son propriétaire. Le Free Parasol doit sortir l'année prochaine au tarif de 275 dollars (235 euros au cours actuel). Il offrira une heure d'autonomie et ses concepteurs espèrent proposer une version parapluie. 

Le drone Free Parasol en action. © monoDo

Madame Tussauds donne vie à ses personnages de cire

Le célèbre musée de cire Madame Tussauds a décidé de se moderniser en créant des personnages robotisés. Conçus par Engineered Arts, il ne s'agit pas de simples animatroniques, mais de robots capables d'interagir avec le public. Dotés de caméras 3D stéréoscopiques, ils détectent la présence des visiteurs, leur sexe et leur âge pour les interpeller de manière appropriée, de la voix et du regard. Le premier robot du genre vient d'entrer en service à Shanghai. Il s'agit du sosie d'un chanteur chinois célèbre nommé Jing Boran. 

L’entreprise britannique Engineered Arts est spécialisée dans les animatroniques et les personnages robotisés. © Engineered Arts

Dans la peau d’une libellule

Découvrir la forêt à travers les yeux d'un moustique, d'une grenouille ou d'une libellule. Tel est le voyage en immersion qu'a créé l'équipe de Marshmallow Laser Feast en se servant de la réalité virtuelle. Après avoir cartographié une partie de la forêt de Grizedale (Royaume-Uni) à l'aide de Lidar, ils ont manipulé l'image pour reproduire la vision des animaux et insectes. Par exemple, une femelle moustique perçoit le dioxyde de carbone tandis qu'une libellule voit le spectre complet de la lumière. Un savant mélange entre l'art et la réalité virtuelle qui offre une autre manière de se connecter avec la nature. 

Sous ce drôle d’attirail, les personnes portent un casque de réalité virtuelle Oculus Rift. © Marshmallow Laser Feast

Ballet de bateaux autonomes

Ceci est vraisemblablement le plus grand test de bateaux autonomes jamais réalisé. Il s'est déroulé il y a peu en mer de Chine méridionale, non loin de l'archipel de Wanshan. Cinquante modèles réduits de bateaux autonomes conçus par Yunzhou Intelligence Technology accomplissent une impressionnante série de manœuvres en parfaite synchronisation. Au cours de ce ballet, ils dessinent la silhouette d'un porte-avion. Bizarre. Sauf si l'on se rappelle que les îles de la mer de Chine méridionale font l'objet d'un différend territorial entre la République populaire de Chine, Taiwan, les Philippines et un certain nombre d'autres pays. Toute occasion semble bonne pour montrer ses muscles... 

Les cinquante modèles réduits de bateaux autonomes parfaitement synchronisés. © DWNEWS

Cure de désintox pour les accrocs aux cryptomonnaies

En Écosse, un hôpital vient d'ouvrir un programme de désintoxication aux cryptomonnaies. Les accrocs aux Bitcoins et autres Ethereum peuvent s'y faire soigner. Selon les experts, la spéculation sur les monnaies virtuelles peut entraîner une forme de dépendance comparable à celle du jeu, avec des personnes incapables de se décoller de leur écran pour suivre en temps réel la fluctuation d'une devise. Et vu les soubresauts hallucinants que connaît le Bitcoin, on comprend que certains puissent en devenir obsédés.

Pour en savoir plus : Evening Standard

La manipulation excessive de cryptomonnaies entraînerait des phénomènes de dépendance similaires à ceux du jeu. © Voyagerix, Fotolia
Abonnez-vous à la lettre d'information Drôle de Tech : une sélection insolite de l'actualité Tech de la semaine.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi