90% des applications malveillantes parviennent à se glisser dans le Play Store de Google. © skefalacca / Pixabay

Tech

Android : en un an, le nombre d'applications malveillantes a explosé

ActualitéClassé sous :cybersécurité , Android , applications Android

-

Selon une étude effectuée dans 20 pays au 1er trimestre 2020, il y avait près de 30.000 applications dangereuses en circulation sur Android, dont 90% sont téléchargées directement depuis le Play Store. Autre tendance inquiétante : l'augmentation des paiements frauduleux via mobile.

On le sait, le Play Store d'Android est régulièrement infecté d'applications dangereuses, comprenant des chevaux de Troie et autres malwares qui peuvent ralentir un smartphone dans le meilleur des cas, et subtiliser des données dans le pire des cas. Une tendance qui s'est accrue pendant la pandémie liée à la Covid-19 avec un nombre d'applications malveillantes qui a doublé en un an.

Selon les données récoltées par Secure-D, la plate-forme anti-fraude d'Upstream, pour le 1er trimestre 2020, il y avait 29.000 applications malveillantes en circulation. Le plus inquiétant, c'est que 9 sur 10 avaient réussi à passer entre les mailles des tests de sécurité de Google. On apprend aussi que 60% de ces applications sont axées sur les loisirs et le divertissement puisqu'il s'agit de lecteurs vidéo, d'applications de retouche d'image ou encore de jeux.

Au 1er trimestre 2020, plus de onze millions de smartphones étaient infectés. © Upstream

L’exemple de SnapTube

Au total, et sur la base de données récoltées dans 20 pays via 31 opérateurs de téléphonie mobile, on apprend que plus de 11 millions de smartphones ont été infectés au 1er trimestre, et que près de 300 millions de transactions bancaires frauduleuses ont été bloquées ! C'est une augmentation de 55% en un an et pour Secure-D, le confinement en est l'une des raisons. Bloqués chez eux, les utilisateurs ont davantage téléchargé d'applications, et surtout davantage effectué de transactions via leur smartphone.

Upstream donne l'exemple de SnapTube, une application qui permet de télécharger des vidéos en provenance des réseaux sociaux et de sites de streaming. Depuis 2014, date de son lancement, elle a été téléchargée 40 millions de fois, et elle était à l'origine de 70 millions de tentatives de paiements frauduleux en 2019. Rien qu'en trois mois, en 2020, Secure-D a déjà bloqué 32 millions transactions liées à cette application.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !