Monnaie d'abord conçue comme une blague, le DogeCoin a connu une progression majeure suite au soutien de Elon Musk - Image: amiko © AdobeStock
Tech

Comment expliquer l’engouement pour les monnaies « canines » telles que Shiba et Doge ?

ActualitéClassé sous :Cryptomonnaies , Doge Killer , Shiba

[EN VIDÉO] Les cryptomonnaies, comment ça fonctionne ?  Comme le Bitcoin, il existe aujourd’hui plus de 6.000 cryptomonnaies dans le monde. Ces monnaies sont basées sur la technologie blockchain. 

Monnaie avec pour effigie un chien, le Doge avait originellement été conçu comme une blague. À la suite du buzz effectué par Elon Musk, il a connu une progression en flèche. Créé comme un « Doge killer », le Shiba a lui-même connu une explosion telle qu'il est en venu à menacer le Doge...

Le Doge est une cryptomonnaie particulière. Elle a été créée en 2013 par les ingénieurs Billy Markus et Jackson Palmer et avait pour objectif d'être une « monnaie virtuelle pour rire », en d'autres termes, elle était vouée à se moquer des cryptomonnaies. Le nom Doge avait été choisi en référence à la monnaie utilisée dans le jeu vidéo Animal Crossing de Nintendo. En dépit de sa réputation de légèreté, une petite communauté s'est tout de même développée autour du DogeCoin.

Et puis, le 20 décembre 2020, Elon Musk a rédigé un tweet énigmatique : « Un mot : Doge ». Dans la demi-heure qui a suivi, le cours du Doge s'est multiplié par 1.000 % ! À la mi-mai 2021, Elon Musk a récidivé. Après avoir annoncé deux mois plus tôt que Tesla allait accepter les paiements en BTC (Bitcoin), l'entrepreneur a fait volte-face et déclaré qu'il laissait tomber le BTC et prenait position en faveur du Doge (Dogecoin) jugé, selon lui, plus performant et plus respectueux de l'écologie. Là encore, il s'en est suivi une progression spectaculaire.

Le Doge s'est alors classé dans le Top 10 des cryptomonnaies. Un autre investisseur, Mark Cuban a fait énormément pour la popularité du Doge. Qui plus est, Vitalik Buterin, le créateur de l'Ethereum fait partie du conseil de Dogecoin, ce qui peut apporter une caution technique à ce qui n'était à l'origine qu'une blague.

Créé au départ comme un « Doge Killer », le Shiba en est venu à menacer son modèle. © Vladimir Kazakov, AdobeStock

Pourtant, entre temps, une autre monnaie avec l'effigie d'un chien a fait parler d'elle. Lancé en août 2020 par un dénommé Ryoshi, le Shib de Shiba Inu s'est positionné dès le départ comme un «  Dogecoin killer » et, avec pour symbole, l'image d'un chien, le shiba japonais. Durant l'année précédente, sa progression a été spectaculaire : + de 90.000.000 %.

Il faut dire qu'au lancement du Shib, 50% des actifs disponibles ont été alloués au portefeuille de Vitalik Buterin. À la suite d'une première montée du cours, Buterin a fait une donation de 10 % de ses Shib pour aider à la lutte contre la Covid-19 en Inde et a entrepris de « brûler » (détruire) 40 % de ses Shib afin d'aider à faire monter son cours en donnant de la rareté à cette monnaie. Sa donation en est ainsi venue à représenter l'équivalent de 1 milliard de dollars.

Fin octobre 2021, la progression du Shiba s'est poursuivie, avec une multiplication par 10 au cours du dernier mois. Résultat : cette monnaie en est même venue le 27 octobre, à se classer n° 9 en terme de capitalisation, dépassant ainsi -- tout un symbole --  le Doge. Toutefois, dès le lendemain, ce dernier a repris l'avantage.

Il reste que, à elles seules, ces deux cryptomonnaies se partagent une capitalisation de 80 milliards de dollars. Et pour les investisseurs de la première heure, ce placement s'est révélé plus que juteux. Comme le raconte le magazine Vice, un internaute qui avait placé 8.000 dollars dans cette monnaie à l'époque où elle ne valait qu'une fraction de centime se retrouve aujourd'hui avec un pactole de 5,7 millions de dollars.

Si de tels chiffres peuvent donner le tournis, sachons raison garder. Des sommes tout aussi spectaculaires ont été perdues par des investisseurs en cryptomonnaies et de tels cas, s'ils sont aisément montés en épingle, demeurent d'heureuses exceptions.

---

Découvrez TechPod, le résumé bimensuel de l'actualité de la tech et de la mobilité !

---

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !