Du coup, le WiGig pourrait suppléer le Wi-Fi sur des applications nécessitant un débit très important que l’on obtient actuellement en passant par une connectique physique. © StockWithMe, Shutterstock

Tech

WiGig : du Wi-Fi haut débit pour nous libérer des câbles

ActualitéClassé sous :communication , connexion Wi-Fi , WiGig

-

Télécharger un film Ultra HD en quelques secondes ou utiliser un casque de réalité virtuelle sans le moindre câble. Voici quelques-unes des promesses du WiGig. Cette technologie de transmission sans fil Wi-Fi (IEEE 802.11ad) utilise les hautes fréquences pour offrir un débit pouvant aller jusqu'à 8 Gbit/s. La Wi-Fi Alliance vient de lancer son programme de certification qui favorisera la commercialisation de produits compatibles.

En gestation depuis 2009, le WiGig, aussi connu sous le nom de Wi-Fi IEEE 802.11ad, vient de franchir une étape importante vers son adoption comme technologie grand public. La Wi-Fi Alliance, le consortium qui assure la promotion de la technologie Wi-Fi, a ouvert le programme de certification pour le WiGig. Concrètement, cela signifie que des produits compatibles et interopérables vont pouvoir enfin se démocratiser et ouvrir la voie à de nouveaux usages.

Le WiGig offre un débit théorique pouvant atteindre les 8 Gbit/s. Pour cela, il combine une technique de beamforming (création d'un faisceau d'ondes en émission/réception) et des hautes fréquences dans le spectre des 60 GHz. Ce dernier est moins congestionné que les bandes 2,4 et 5 GHz utilisées par le Wi-Fi actuel.

Le WiGig ne peut pas traverser les murs

Mais le WiGig a tout de même des limitations importantes. En effet, sa portée ne dépasse pas dix mètres (contre 35 mètres pour le Wi-Fi classique) et le signal ne doit rencontrer aucun obstacle, qu'il s'agisse d'objets, d'un mur ou même d'un corps humain. Le WiGig ne viendra donc pas remplacer le Wi-Fi dans une installation domestique mais plutôt le compléter pour les applications nécessitant une bande passante importante.

Par exemple, l'IEEE 802.11ad pourra permettre de télécharger un film en qualité HD en seulement quelques secondes ou bien de le diffuser en streaming depuis son smartphone sur un téléviseur. Les casques de réalité virtuelle comme l'Oculus Rift, le PlayStation VR ou le HTC Vive, pourraient aussi grandement bénéficier de l'apport de cette technologie en se débarrassant de la connectique physique qui les rend aujourd'hui peu commodes à utiliser.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Magic Leap, un pas de géant vers la réalité augmentée interactive  La réalité augmentée consiste à afficher des informations virtuelles dans le monde réel par l’intermédiaire d’un smartphone ou de lunettes par exemple. Magic Leap travaille depuis déjà plusieurs années sur cette technologie étonnante. Voici un aperçu de leurs dernières avancées en vidéo.