Le 30 juin 1970 AT&T lançait le Picturephone II, le premier appareil de visioconférence grand public. © Université de Carnegie Mellon

Tech

La première visioconférence a… 50 ans

ActualitéClassé sous :communication , visioconférence , Picturephone

Voici déjà 50 ans que l'entreprise AT&T a présenté son Picturephone II, le premier système de visioconférence grand public. Une vidéo permet de revoir le tout premier appel vidéo passé avec l'appareil, le 30 juin 1970.

Avec la pandémie, le monde a adopté en masse la visioconférence, et des programmes comme Zoom ont beaucoup gagné en popularité. Cependant, les appels vidéo existaient bien avant nos appareils mobiles et les applications modernes : ce 30 juin 2020 a marqué le cinquantième anniversaire du lancement du Picturephone II, le premier système de visioconférence commercial.

Dès 1877, l'année suivant l'invention du téléphone, le New York Sun imaginait un système qui transporte aussi bien l'image que la voix, et qui serait utilisé par des amants, des marchands ou des chercheurs. Il faudra toutefois attendre 1964 et le Picturephone d'AT&T, pour le premier système d’appels vidéo abouti. Il s'agissait alors plutôt d'une démonstration technique. Le réseau Picturephone était composé de trois bornes publiques à New York, Washington et Chicago, et coûtait la somme de 16 dollars pour un appel de trois minutes.

La vidéo du lancement du Picturephone II, le 30 juin 1970. © AT&T

Le Picturephone II intégrait déjà le partage de documents

Son successeur, le Picturephone II, est le premier appareil de visioconférence proposé au grand public, destiné à être installé dans les bureaux des entreprises. Ce nouveau service a été lancé le 30 juin 1970 grâce à un appel entre Pete Flaherty, alors maire de Pittsburgh, et John Harper, P.-D.G. d'Alcoa. Ce service était déjà très abouti, et John Harper en avait montré les principales fonctions lors de l'évènement. Il était possible de passer en mode privé en coupant le son ou l'image, et même de partager un document à l'écran grâce à un miroir amovible placé au-dessus de la caméra.

Malgré tout, le succès n'a pas été au rendez-vous. L'adoption a atteint son maximum en 1973, avec seulement 453 appareils en service. Avec un prix de location de 160 dollars à l'époque, et seulement 30 minutes d’appels compris, le Picturephone II était tout simplement trop cher pour les particuliers et la plupart des entreprises.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !