Sciences

Vénus, la planète brûlante à l'atmosphère mortelle

VidéoClassé sous :Vénus , Espace , Nasa

-

Faites connaissance avec notre voisine Vénus. Surnommée l'étoile du berger, la planète fascine depuis toujours par son éclat vif au crépuscule ou à l'aube. Impossible de rester insensible à sa beauté. Vous allez tomber amoureux...

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Impossible d'être insensible à la beauté de Vénus, déesse de l'Amour, quand elle brille au crépuscule ou à l'aube. Nous avons tous déjà croisé son regard étincelant aux premières heures de la nuit... Depuis des temps immémoriaux, Vénus fascine et d'ailleurs, c'est pour elle qu'a été créé le verbe vénérer (du latin Veneris).

Vénus, étoile du berger, n’est pas une étoile

Vénus a aussi plusieurs surnoms : l'étoile du soir, Vesper, l'étoile du matin, Lucifer (les Romains pensaient à une époque qu'il y avait deux étoiles différentes), et bien sûr la très célèbre étoile du berger. Mais qu'on ne s'y trompe pas, même si elle luit dans le ciel comme une étoile (mais ne scintille pas), Vénus est en réalité une planète. Elle est même souvent qualifiée de jumelle de la Terre. Toutes deux ont en effet presque la même taille et la même masse. Mais à la différence de notre monde, la deuxième planète du Système solaire est inhabitable. À sa surface, par exemple, vous seriez écrasé par la pression atmosphérique et aussi par la chaleur infernale qui y règne. La faute a un effet de serre qui s'est emballé il y a très longtemps.

Il n'y a peut-être qu'en altitude que les conditions pourraient être plus clémentes. Des chercheurs n'excluent pas en effet que des formes de vie aient trouvé refuge dans ses nuages entre 40 et 60 kilomètres au-dessus du sol. D'ailleurs, certains ont imaginé qu'on pourrait s'y balader à bord de navettes ou de dirigeables...

Vénus a-t-elle toujours été inhabitable ? Les astronomes n'ont pas encore de réponses. Peut-être que la planète a bénéficié d'une période plus douce mais un ou plusieurs évènements l'ont fait basculer en enfer. Très visitée depuis les débuts de l'exploration spatiale - il y a même eu des sondes qui se sont posées à sa surface -, notre voisine est actuellement épiée par la sonde japonaise Akatsuki.