Sciences

Un revêtement superhydrophobe empêche l’eau de mouiller

VidéoClassé sous :physique , matériau hydrophobe , hydrophobe

Pour rester sec, rien de mieux que les matériaux superhydrophobes, ces revêtements qui repoussent l'eau avec une efficacité étonnante. Découvrez en vidéo un suprenant ballet de gouttes d'eau qui laissent désespérément sèche la surface qu'elles tentent de mouiller.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Il existe dans la nature de nombreuses surfaces superhydrophobes : les ailes des papillons, les plumes de canard ou encore les feuilles de lotus. Repoussée sous forme de petites billes, l'eau ne peut adhérer à leurs surfaces. Là comme ailleurs, la nature est une bonne source d'inspiration, et les ingénieurs ont appris à imiter cette faculté.

En général, une surface superhydrophobe se compose de minuscules picots recouverts d'un matériau comme le téflon. L'eau ne peut pas les mouiller car elle est davantage attirée par elle-même que par le support. Une autre technique consiste à utiliser un tapis de nanotubes de carbone ayant les mêmes propriétés répulsives. Dans l'industrie, ces revêtements pourraient avoir une large utilisation. La protection de circuits électroniques et l'imperméabilisation des vêtements ou des tissus sont les principaux débouchés. Leur utilisation est aussi envisagée dans le milieu naval pour combattre la prolifération des algues sur les navires ou la corrosion.

© National Science Foundation