Sciences

Microscope, un satellite pour tester l'universalité de la chute libre

VidéoClassé sous :satellite , CNES , esa

-

Dans le vide, les objets sont tous censés tomber à la même vitesse, du moins selon la théorie. Pourtant, en pratique, il semblerait que cela ne soit peut-être pas tout à fait juste. Voici Microscope, un satellite conçu pour tester l'universalité de la chute libre et le principe d'équivalence d'Einstein. Il est ici présenté en vidéo par le Cnes.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Microscope est un petit satellite construit pour réaliser des expériences en chute libre dans l'espace, à l'abri des interférences et des perturbations de la Terre. Cet orbiteur permettra de tester le principe d’équivalence, décrit par Galilée, qui avance que tout objet tombe à la même vitesse et de la même façon lorsqu'il est soumis à la gravité.

Microscope utilise l'instrument T-Sage pour mesurer le principe d'équivalence avec une précision cent fois plus élevée que sur Terre. La relativité générale d’Einstein étant basée sur ce principe, cette expérience permettra peut-être d'appuyer ou d'infirmer certaines parties de cette théorie révolutionnaire.

© Cnes

--------------------------------

Le Cnes est un établissement public chargé de proposer et de conduire la politique spatiale de la France au sein de l’Europe. Créé en 1961, le Cnes invente les systèmes satellites et les lanceurs de demain qui répondent aux besoins de la société. Le Cnes joue un rôle clé sur la scène spatiale nationale, européenne et internationale en étant à la fois une force d’impulsion, d’innovation au bénéfice de l’emploi, et un centre d’expertise technique. En relation permanente avec les pouvoirs publics et les communautés scientifiques et industrielles, il élabore et réalise des programmes spatiaux innovants. Le Cnes vous propose son magazine de l'information spatiale, le Journal de l'espace.