Sciences

La mécanique du piège à nectar

VidéoClassé sous :Magazine Science , oiseau , zoologie

-

Une fois étendus, les deux tubes composant la langue des colibris s'ouvrent lorsqu'ils sont immergés, puis se referment automatiquement à la sortie du liquide, piégeant au passage du nectar.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

La langue des colibris se compose de deux tubes accolés. Dans un liquide, ils se séparent et se déroulent. Du nectar peut alors pénétrer à l'intérieur. Lors du retrait de l'appendice buccal, les tubes se referment automatiquement en emprisonnant du liquide nutritif. Les oiseaux-mouches disposent donc de véritables pièges à nectar. © Alejandro Rico-Guevara et Margaret A. Rubega, 2011, Pnas Cette vidéo prise en vue dorsale a été ralentie 280 fois.