Sciences

Koshik, l’éléphant parlant coréen

VidéoClassé sous :Magazine Science , comportement animal , éléphant

-

Koshik, un éléphant d’Asie vivant au zoo d’Everland, en Corée du Sud, peut imiter la voix humaine en plaçant sa trompe dans sa bouche. © Stoeger et al. 2012, Current Biology

C’est maintenant prouvé, un éléphant d’Asie peut imiter la voix humaine et prononcer quelques mots. Koshik, un pachyderme mâle vivant dans le zoo d’Everland en Corée du Sud, sait en effet prononcer 5 mots fréquemment employés par son soigneur, à savoir « annyong » (bonjour), « anja » (assis), « aniya » (non), « nuo » (reste couché) et « choah » (bien). Il utilise sa trompe pour transformer les sons émis par son organe vocal, ce qui explique pourquoi il a toujours son appendice nasal en bouche lorsqu’il s’exprime. Dans cette vidéo, nous assistons à un dialogue entre Koshik et son soigneur. Le pachyderme répond toujours par le même mot « choah ».